Ça fait l'actu !

Un parthénon de livres interdits pour dénoncer la censure

Brève
La Rédaction , le 10 juillet 2017

La ville de Kassel en Allemagne accueille, dans le cadre du festival Documenta 14, une oeuvre monumentale de l'artiste argentine Marta Minujín : The Parthenon of Books.

Cette réplique architecturale du Parthénon d'Athènes est créée à partir de 100 000 livres interdits à la vente. L'artiste invite les visiteurs à continuer l'ouvre en ajoutant également leur part à cette immense édifice. A l'aide d'étudiants de l'Université de Kassel, Marta a identifié 170 livres interdits dans certains pays mais qui peuvent circuler librement dans d'autres.

En plaçant des ouvrages censurés sur une réplique du Parthénon - structure symbolisant la démocratie - l'artiste tente d'éveiller les consciences sur  le rôle de la politique dans la "tentative d'influence de la pensée". D'ailleurs, cette installation n'a pas été réalisé dans n'importe quel lieu. A ce même endroit, à la Friedrichsplatz, une bibliothèque avait été brulé lors d'un autodafé en 1941 où 350 000 livres ont disparus dans les flammes. Soit disant une « action contre l’esprit non-allemand ». L'écriture a souvent été utilisé comme action de censure dans les différentes périodes de l'histoire.

Oeuvre collaborative visible jusqu'en septembre ! Courez-y !

©ahoisparky

©voework

©Maxie Fischer

Crédit photo couverture par ©Roman März

Vous aimerez aussi ...

_ Brève

Dans un pénitencier pour mineurs à Kremenchuk, en Ukraine, le street-artiste Millo, aidé par l'UNICEF, vient de réaliser une nouvelle fresque : Power of Imagination.

_ Brève

L'oeuvre est réalisée dans le cadre du Festival urbain "Label Valette" organisé le 1-2-3 Septembre prochain ! On a hâte !

_ Brève

"L’art, c’est le plus court chemin de l’homme à l’homme." - André Malraux.

Pas de commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE


CAPTCHA Image
Reload Image