Ça fait l'actu !

Les architectes du Grand Paris Express

Jusqu'au



06

décembre
Conférence
La Rédaction , le 03 mai 2017
La Société du Grand Paris donne la parole à 24 architectes à l’origine de la conception des nouvelles gares du Grand Paris Express.

Chaque premier mercredi du mois, d'avril à décembre 2017, trois architectes des gares du Grand Paris Express vous donnent rendez-vous à la Maison de l’Architecture pour vous présenter leur projet.

Ces événements permettront aux architectes de présenter au grand public leur travail combinant enjeux techniques, urbains et architecturaux. Un temps d’échange suivra chacune des conférences du cycle : l'occasion d'interroger celles et ceux qui font le Grand Paris Express sur les ouvrages qui changeront le quotidien de centaines de milliers d'habitantes et d'habitants !

Mercredi 3 mai 2017

► Jérôme Brunet (Brunet Saunier Architecture) ► Frédéric Neau (King Kong) ► Jean-Paul Viguier (Jean-Paul Viguier et Associés)

INFOS PRATIQUES

« Les Architectes du Grand Paris Express » Chaque premier mercredi du mois de 19h à 20h30 Chapelle des Récollets - Maison de l'Architecture en Île-de-France 148, rue du Faubourg Saint-Martin 75010 Paris M° Gare de l’Est (lignes 4, 5, 7) Bus Gare de l’Est (lignes 30, 32, 46, 56, 65, 38, 47, 39, 31) Entrée libre

La programmation complète du cycle de conférences est à retrouver ici :

Maison de l'architecture en Ile de France

Grand Paris Express Culture 

Vous aimerez aussi ...

_ Brève

L’année 1968 est une année charnière en France. En termes politiques, sociaux, culturels, la plus importante révolte du XXè siècle émanant du peuple français aura permis aux citoyens de s’extraire d’une domination de l’autorité, de la religion et d’une morale qui était alors passéiste. 50 ans plus tard, l’Université de Nanterre permet à des street-artistes de réaliser des œuvres et des fresques sur ses murs qui ont été le berceau du mouvement de 68.

_ Brève

En 1878, la capitale française accueillait pour la troisième fois l’Exposition Universelle, après celle de 1855, puis celle de 1867 et avant celle de 1889 lors de laquelle fût exposée la Tour Eiffel. Après chacune des « Expo », les bâtiments exposés sont généralement détruits ou bien expédiés dans le pays auquel ils correspondent. Pourtant, il arrive que d’autres soient préservés. C’est le cas notamment du Pavillon des Indes et du Pavillon de la Suède et de la Norvège.

_ Brève

Enrique Chiu est né au Mexique. À 8 ans, il traverse la frontière avec sa mère avant de vivre pendant un an sans papiers à Los Angeles. Aujourd’hui artiste, le mexicain est revenu à la frontière, le long de laquelle s’élève un long mur qui sépare le Mexique des Etats-Unis.