Ça fait l'actu !

Airbus veut mettre en place des voitures volantes

Brève
La Rédaction , le 24 novembre 2016
    Comment révolutionner le transport de demain ? Airbus propose de mettre en place des voitures Lire la suite
mobilité aéronautique airbus taxi ville     Comment révolutionner le transport de demain ? Airbus propose de mettre en place des voitures volantes. L’avantage : plus de bouchons et plus de pollution urbaine. Vahana et CityAirbus seront bientôt là pour répondre à ce projet digne des plus grands films de fiction.   Blade Runner, Retour vers le futur ou encore le Cinquième Elément, nombreux sont les films de science-fiction à nous avoir mis en tête qu’un jour, nous nous déplacerions en voiture volante. Nous en avons rêvé, Airbus l’a fait !   Dès 2017, Airbus prévoit de tester son premier prototype volant à usage individuel ou commercial. La firme aéronautique ne doute en aucun cas de la faisabilité du projet. Ils ne diffusent pourtant encore aucune information sur le procédé technique qui leur permettrait d’atteindre leur objectif.   Seule une image du prototype a été diffusée, celle de Vahana. L’appareil devrait comporter huit moteurs électriques, deux ailes et devrait s’apparenter aux drones actuels.   Des taxis devraient également être mis en place. Double profit : ils éviteraient les bouchons et seraient plus écologiques. Chacun de ces véhicules serait connecté à notre smartphone pour faciliter la commande.     Dans la conception de la ville de demain, il semble important de redéfinir de nouveaux modes de mobilité pour les grandes métropoles. On estime par exemple que les londoniens passent en moyenne 35 jours de travail par an dans les embouteillages quotidiens. Est-ce qu’investir les airs serait une bonne solution dans la reconfiguration de nos mobilités ?      

Vous aimerez aussi ...

_ Brève

À Strasbourg en 2016, une nouvelle centrale biomasse a vu le jour. L’objectif de cette centrale est de fournir au réseau de chaleur local une énergie dont la source est entièrement renouvelable, menant l’Eurométropole à 70 % d’utilisation d'énergie propre. Cette usine pourtant, dégage en contrepartie une grande quantité d’énergie sans que celle-ci ne soit réutilisée. Cette énergie perdue désigne ce que l’on appelle l’énergie fatale !

_ Brève

Avec une ouverture prévue en 2021, une nouvelle station de métro devrait voir le jour au terminus de la ligne 4 du métro parisien. Son appellation provisoire est simplement Bagneux, du nom de la commune qui l’accueille. Mais vous pouvez dès à présent choisir le nouveau qui sera donné à ce terminus.

_ Brève

Notre équipe est allée à l'exposition de la Cité de l'architecture et du patrimoine sur Mai 68. Elle retrace le cheminement des années 60 aux années 70 qui a marqué tout un ensemble de basculements pour la discipline architecturale.

Pas de commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE


CAPTCHA Image
Reload Image