Ça fait l'actu !

Alimenter les villes avec l’énergie des orages ?

Brève
La Rédaction , le 22 juin 2016
Nous vous parlions de le Skyscraper Competition de 2016, dont les lauréats s'attaquaient à Central Park. Laissez Lire la suite

Nous vous parlions de le Skyscraper Competition de 2016, dont les lauréats s'attaquaient à Central Park. Laissez nous vous présenter désormais le projet fou de Zhu Lan, destiné à purifier les eaux du lac Maracaibo au Vénézuela.

  0111-1-768x384   Maracaibo est la deuxième ville du pays. Son économie repose sur l'extraction de pétrole des sous sols du lac qu'elle jouxte. En plus d'offrir l'or noir au pays, le plus grand lac d'Amérique Latine est également réputé pour sa climatologie apocalyptique. Durant près de 6 mois par an, son ciel se couvre d'éclairs, si nombreux qu'ils peuvent déchirer la nuit une trentaine de fois par minute.   L'explication la plus plausible repose sur la rencontre de vents chauds provenants de la mer des Caraïbes avec ceux, froids, descendants de la Cordillères des Andes, au dessus du lac dégageant du méthane.   En se basant sur ce phénomène naturel, Zhu Lan a tenté de tirer l'énergie générée par de telles décharges (dont l'intensité électrique est dix fois supérieure à celle d'un éclair "classique") afin de purifier les eaux du lac, polluées par l'extraction de pétrole, et d'alimenter la ville en énergie (très) renouvelable.   0111-0   En concevant des structures, à la fois "paratonnerres" et "éoliennes", l'architecte compte capter l'énergie du vent et de la foudre. La force du vent, à l'origine de la création d'un champ magnétique, amènerait la foudre à tomber sur ces piliers aquatiques. A l'intérieur des colonnes, la foudre serait transformée en courant alternatif, transmis à la ville de Maracaibo par des cables sous marins et servant à alimenter le système de pompage et de purification de l'eau du lac.   Un système ingénieux mais peut être encore trop peu abouti, qui met en perspective la valorisation de nouvelles ressources !   0111-2-768x384      

Pas de commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE


CAPTCHA Image
Reload Image