Ça fait l'actu !
Quand les autoroutes se transforment en lieux de détente voire de vacances !
Les tongues sont prêtes, les maillots de bains sont sortis et la crème solaire est dans les bagages. L'heure des vacances est arrivée ! Il ne reste plus qu'à faire la route et avec la fatigue accumulée de l'année, ce n'est pas toujours chose facile. Heureusement, les aires d'autoroute sont là ! Et depuis plusieurs années, elles ne cessent de se réinventer.
Massimo-Vitali_plage
La plage vue par Massimo Vitali
Pour les plus chanceux d’entre nous, les vacances ont commencé : soleil, plage, mer et farniente ! Le tourisme balnéaire a de beaux jours devant lui comme en témoignent ses images!
Plan Migrants ? Rencontre avec Sébastien Thiéry, l’architecte urbaniste qui espère bien plus
A l’occasion de la Journée Mondiale des Réfugiés, nous rencontrions l’année dernière Sébastien Thiéry le directeur du collectif pluridisciplinaire Pôle d'exploration des ressources urbaines (PEROU) composé d’architectes, d’urbanistes, de sociologues ou encore philosophes. Ce dernier nous informait sur l’action de PEROU autour de l’accueil des migrants dans la Jungle de Calais, du camp humanitaire de Grande Synthe et des campements parisiens. A travers son témoignage, Sébastien Thiéry nous exprimait en quoi les réfugiés contribuaient à l’augmentation de notre réalité urbaine.
Pollution : après la condamnation, on a trouvé quelques bonnes idées pour le gouvernement !
Hier, mercredi 12 juillet, le Conseil d’Etat a blâmé le gouvernement pour n’avoir proposé aucune “vraie mesure” visant à réduire les émissions de CO2. Du coup, comme on est sympa, on a fait quelques recherches et activé notre scann des villes du monde entier pour trouver quelques bonnes pratiques, histoire de leur donner deux trois idées ! Oui, on est comme ça nous, on aime bien les cadeaux et encore plus lorsque c’est pour la bonne cause !
Healing Places lance un appel à fonds pour construire des villes plus sensibles
“On entend souvent parler de la ville de manière négative : c’est pollué, il y a trop de monde, l’espace est surchargé, etc. Mais si l’espace provoque autant de méfaits, pourquoi continuons-nous à les subir ? Pourquoi ne commençons-nous pas à utiliser l’espace physique comme un espace de bien-être ? Pourquoi ne cherchons-nous pas à influer sur notre environnement modulable pour en retirer un effet positif ?” C’est à partir de ces questions que naît le projet “Healing Places, l’architecture thérapeutique et sensorielle”, d’Inès Péborde.

Commentaires récents par La Rédaction

Pas de commentaires par La Rédaction encore.