Ça fait l'actu !

Be Bike : l’application qui promeut la pratique du vélo !

Brève
La Rédaction , le 23 mai 2017
De plus en plus, nos pratiques se basent sur des logiques d'échanges et d'économie collaborative. Dans nos usages collectifs, nous partageons. Nous partageons nos trajets, nous partageons nos compétences, nous partageons nos expériences, etc. Dans cette logique, Jérôme Gainche a créé l'application Be Bike, qui permet l'échange de vélos entre particuliers.

"Prends ton vélo en photo, gagne de l'argent et sauve ta planète !"



De plus en plus dans les grandes villes, nous sommes en capacité de louer des vélos. Pourtant, les villes plus petites restent à l'écart du développement de ce phénomène. L'application Be Bike a pour objectif de développer la pratique et l'usage du vélo dans ces zones.

Le principe est simple, chaque particulier peut mettre son vélo en location sur le site. Les nouveaux usagers peuvent ainsi en profiter facilement. Il suffit de créer un compte. L'utilisateur entre ses critères de recherche : où et quand aura-t-il besoin d'un vélo. Une fois que l'offre et la demande sont réunis, le propriétaire et le locataire se donnent rendez-vous. Le paiement d'effectue en ligne.



Si la plateforme est encore jeune, elle rencontre déjà un vive succès et cherche à pousser sa logique de promotion du vélo ! En effet, l'entreprise s'inscrit dans une logique plus globale et de long terme. La problématique actuelle en termes de mobilités concerne la mise en relation des différents modes. Pour cette raison, Be Bike lance un partenariat avec la SNCF pour permettre à chaque voyageur de se rendre à la gare en vélo ou de louer un vélo une fois arrivé à destination. A travers cette plateforme, Be Bike développe une nouvelle logique d'optimisation de déplacements durables et responsables !

Vous aimerez aussi ...

_ Débat

Pour fluidifier le trafic et pour limiter la pollution, le projet de Loi Mobilité s’intéresse aux transports autoroutiers et aux nouvelles mobilités. Les modes de déplacement plus traditionnels comme le transport en commun, le vélo ou le piéton n’y font que de timides apparitions. Pourtant, le péage urbain proposé questionne l’agencement de toutes les mobilités pour davantage d’inclusivité.

_ Brève

La deuxième version de l’avant-projet de loi mobilité présentée au Conseil d’Etat début octobre a été dévoilée par le média contexte transport et sera soumise au Conseil des ministres début novembre. Mais sur quoi porte-t-elle exactement ? Spoiler : elle mise principalement sur des mesures pour fluidifier le trafic et limiter la pollution.

_ Brève

Et si demain, au lieu de prendre l'ascenseur pour monter les étages d'un gratte-ciel, on prenait le vélo? L'idée prête à sourire et pourtant c'est ce que propose Elena Larriba avec une bicyclette un peu étrange qui propose une alternative aux escaliers et aux ascenseurs, notamment dans les lieux contraints.

0 Commentaires

  1. […] A Tel-Aviv, des routes électromagnétiques rechargent les véhicules pendant qu’ils roulent ! Be Bike : l’application qui promeut la pratique du vélo ! Le taxi du futur en route vers Paris ! Londres : quand le café propulse les fameux bus […]

LAISSER UN COMMENTAIRE


CAPTCHA Image
Reload Image