Ça fait l'actu !

En soutien aux migrants, Ai Weiwei installe des bateaux de sauvetage sur le Palais Strozzi de Florence

Brève
La Rédaction , le 15 septembre 2016
  Le plus médiatique des artistes dissidents chinois est en passe d'ouvrir une rétrospective majeure le 22 Lire la suite
6   Le plus médiatique des artistes dissidents chinois est en passe d'ouvrir une rétrospective majeure le 22 septembre, au Palazzo Strozzi à Florence. Mais au delà du geste artistique, c'est une revendication politique qu'il prévoit d'y afficher.   En effet, Ai Weiwei, bien connu pour son engagement politique, en profitera pour afficher son opinion vis-à-vis de la crise planétaire des réfugiés. L'artiste n'en est pas à son premier coup d'essai politique puisque l'été dernier, il s'était déjà fait remarquer à Paris pour avoir réagi au débat sur le burkini. Sans même y être présent lui-même, il avait envoyé, à l'ouverture de son vernissage parisien du 3 septembre dernier, une assistante qui était censée ouvrir l'exposition, par une performance en burkini. C'est ainsi que l'artiste avait en effet choisi de réagir face à un débat qu'il avait jugé «intolérant et absurde».   Cette fois-ci, à l'occasion de sa rétrospective qui ouvrira la 22 septembre dans l'un des plus beaux palaces de Florence, l'artiste chinois a choisi d'apporter, à sa manière, un soutien aux migrants du monde entier. Il a ainsi fait installer 22 bateaux en caoutchouc sur les différentes façades du Palace Strozzi. Posés sur l'encadrement des fenêtres, les bateaux légers font référence aux structures fragiles au sein desquelles les réfugiés sont contraints de s'accrocher pour parvenir jusqu'en Europe sont ainsi visibles depuis la rue. Une oeuvre engagée à découvrir !   2   1     3   5   4      

Pas de commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE


CAPTCHA Image
Reload Image