Ça fait l'actu !

La réalité virtuelle au service de l’enseignement de l’Histoire du Japon

Récit
La Rédaction , le 12 juillet 2016
Un moine japonais, devenu entrepreneur en nouvelles technologies, s'attèle actuellement à représenter Tokyo à l’époque féodale en Lire la suite

Un moine japonais, devenu entrepreneur en nouvelles technologies, s'attèle actuellement à représenter Tokyo à l’époque féodale en réalité virtuelle. Grâce à cela, il espère corriger les innombrables anachronismes et stéréotypes présentant la période d'Edo dans les séries ou les films de samouraïs.

  Capture d’écran 2016-07-12 à 17.50.22
Capture d'écran de la vidéo d'AVATAR
 

Mais qu'est-ce que l'époque d'Edo?

  L'époque d'Edo balaye l'histoire du Japon de 1600 à 1868. Elle se caractérise par la domination de la dynastie Shogunat Tokugawa qui contrôle le pouvoir politique, administratif et plus tard économique, et dont Edo (aujourd'hui appelé Tokyo) est la capitale.   Le pays est alors divisé en fiefs gouvernés par des seigneurs, les daimyos, ayant prêté allégeance au shogun, tandis que la population est divisée en « castes » : nobles de cour, guerriers, paysans, commerçants...   Le Japon vit alors une période de fermeture totale sur lui-même, appelée sakoku. Les japonais ont interdiction de quitter le pays tandis que tout étranger est expulsé ou mis à mort, excepté quelques marchands hollandais. Le christianisme est quant à lui, violemment réprimé.   La fin de la période d'Edo se dessine au milieu du XIXe siècle, lorsque les Américains, par l'intermédiaire du commodore Matthew Perry, enjoignent les Japonais à s'ouvrir au commerce international. De peur de déclencher une guerre, le gouvernement ouvre les frontière et signe des traités avec les États-Unis, la Grande-Bretagne, la France et la Russie, leur proposant des droits de douane extrêmement bas.   S'enclenche alors une bataille entre le Shogunat Tokugawa -et ses nouveaux alliés- et les partisans de la restauration du pouvoir impérial réunis autour de la figure de l'empereur. Le coup d'État de 1867 met fin à l'ère d'Edo et le pouvoir impérial est restauré.  

Le projet EDO VR, par AVATAR

 
Image- Shinkyo Oishi - Source: motherboard.vice.com
  Pour illustrer spatialement au mieux cette période, le moine Shinkyo collabore avec un historien de l’art, Nobuo Nakamura. Tout deux ont commencé par reconstituer une rue, célèbre pour avoir été représentée sur un parchemin. Le Kidai Shoran est une estampe qui tire sa renommée du fait de ne pas représenter une simple scène mais toute une rue, dont les détails sont d'une extrême précision.   La première version du projet intitulé EDO VR, permet de s'immerger dans les ruelles étroites, de passer le seuil de bâtiments traditionnels et de croiser des japonais en costume d’époque. Grâce à une campagne de crowdfunding, les deux collaborateurs espèrent pouvoir étendre la reconstitution à des quartiers entiers de Tokyo, et d'intégrer dans le paysage une trame narrative mettant en scène des évènements historiques précis. Une manière originale de transmettre la période Edo, dont les musées et les écoles pourront s'emparer pour son aspect ludique et divertissant!   Faites une promenade dans les rues du japon de l’époque d’Edo. Image- AVATRA   Capture d’écran 2016-07-12 à 17.51.48   Capture d’écran 2016-07-12 à 17.49.23   Qui aurait cru que l'on pourrait un jour assister comme si l'on y était à la vengeance des 47 ronin, ces samouraïs condamnés à se suicider après avoir quitté le service de leur maître pour parcourir le pays et vivre l'aventure!      

Pas de commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE


CAPTCHA Image
Reload Image