La ville de demain,
vue par Benoit Hamon

Débat
La Rédaction , le 18 avril 2017
Président du Mouvement des Jeunes socialistes de 1993 à 1995, il est député européen entre 2004 et 2009 pour la circonscription Est et porte-parole du Parti socialiste de 2008 à 2012. Frondeur du gouvernement de François Hollande, il remporte la primaire citoyenne de 2017 devant Manuel Valls, et devient ainsi le candidat du Parti socialiste à l'élection présidentielle de 2017.

“Atteindre 100 % d’énergies renouvelables à l’horizon 2050”

  OBJECTIF
Consacrer 100 milliards d’euros à la rénovation urbaine et thermique pour réduire notre impact écologique.
   
MOYENS
  • Il veut inciter à la réutilisation des matériaux, à l’éco-conception, à des plans zéro déchet et à la sortie programmée de l’incinération.
  • Il inscrira dans la Constitution la préservation des biens communs environnementaux, comme l’eau et l’air.
  • Il développera le biomimétisme.
  • Je confierai la gestion de l’écotaxe aux régions.
  • Développer une fiscalité environnementale ⇒ Pour une fiscalité plus verte, je modifierai la TVA en fonction de l’empreinte environnementale, je plafonnerai puis supprimerai progressivement les niches fiscales anti-environnementales en commençant par la fiscalité du diesel, en mettant en place une taxe carbone. Les ressources correspondantes seront rendues aux ménages et aux territoires.
  • Organiser des conférences sur l’impact écologique des grands projets ⇒ J’organiserai des conférences de consensus lorsqu’est établie l’existence d’un lourd impact écologique d’un grand projet d’investissement local ou national. Cela permettra l’émergence de solutions devant allier économie, social et écologie.
  • Développer les énergies marines renouvelables et moderniser la pêche ⇒ Je doterai la France d’une stratégie maritime de long terme basée sur le développement des énergies marines renouvelables, la modernisation de la pêche, notamment côtière, la protection des ressources halieutiques. Je mènerai le combat pour la reconnaissance d’un espace maritime européen et pour une gouvernance mondiale des océans. J’investirai dans l’économie bleue (ports, construction navale, formation aux emplois de demain, recherche, innovation...).
  • Instaurer un plan Pêche-pêcheur-océan en donnant la priorité au développement de la pêche artisanale.
  • Atteindre 100 % d’énergies renouvelables à l’horizon 2050. Porter à 50 % la part des énergies renouvelables dans le mix électrique d’ici 2025 en favorisant la production décentralisée et citoyenne d’énergie, avec un objectif de 100 % de l’énergie en 2050. Pour sortir du nucléaire à l’horizon d’une génération (objectif 25 ans), il fermera les réacteurs en fin de vie durant le quinquennat et garantira les emplois du secteur énergétique.
  • Faire du programme "4 pour 1 000" une priorité pour réorienter les flux financiers disponibles pour le changement.climatique, au bénéfice des sols.
  • Lancer un plan de 100 milliards d’euros sur cinq ans pour la rénovation urbaine et thermique, et pour le bien vivre en ville et dans la ruralité.
  • En fin de mandat, les lois de finance devront être conformes avec les objectifs de la Cop 21.
  • Sortir du diesel à l’horizon 2025 pour lutter contre la pollution de l’air, responsable de la mort de 49 000 Français.e.s chaque année. Pour mettre fin à l’avantage fiscal accordé au diesel, il fera installer des bornes de recharge électrique sur tout le territoire et financera la recherche pour l’autonomie des batteries pour voiture électrique.
  • Lancer un plan de sobriété énergétique (isolation, transports en commun, véhicules propres).
  • Pour sortir du nucléaire à l’horizon d’une génération (objectif 25 ans), il souhaite fermer les réacteurs en fin de vie durant le quinquennat et garantir les emplois du secteur énergétique.
  • Créer un Comité national d'éthique des abattoirs pour mettre fin aux souffrances animales.
  • Il garantit le respect des plus hautes exigences en matière de bien-être de l'animal, en toutes circonstances, et sans exception. Les objectifs en matière de qualité de vie et de qualité de l'alimentation ne justifient pas les maltraitances qui se sont multipliées récemment dans les abattoirs, à des seules fins de rendement économique.
   

“Je consoliderai le maillage du réseau ferroviaire, afin que tous nos territoires restent correctement desservis et que la sécurité soit assurée”

  OBJECTIF
Développer le réseau ferroviaire national offrir un accès égal au territoire.
 

MOYENS
  • Refuser la privatisation des aéroports régionaux.
  • Développer le réseau ferroviaire national, afin que notre territoire reste correctement desservi.
   

“Construire 500.000 logements par an, c'est atteignable mais la priorité ce sont surtout les 150 000 logements sociaux par an”

   
OBJECTIF
Mettre l’accent sur l’accès au logement pour tous en construisant et en réhabilitant 60 000 logements pour les jeunes.    

MOYENS
  • Construire et réhabiliter 60 000 logements pour les jeunes pour aider à leur mobilité géographique.
  • Mettre en place un bouclier énergétique pour que les ménages habitant les logements les moins bien isolés ne dépensent pas plus de 10 % de leur revenu dans leur facture d’énergie.
  • Construire 150 000 logements sociaux par an, dont 130 000 logements très sociaux.
  • Créer une garantie universelle des loyers.
  • Augmenter les aides par des crédits de l’Etat et une contribution prélevée sur les transactions haut de gamme.
  • Renforcer l’application de la loi SRU pour développer l’offre de logement social.
  • Créer 15 000 places d’hébergement pérennes pour la grande pauvreté pour un pays "zéro bidonville".
  • Renforcer l’encadrement des loyers dans les métropoles.
   

“Pour les quartiers populaires, je souhaite doter le plan national de renouvellement urbain de 10 milliards d’euros”


OBJECTIF
Stabiliser l’organisation territoriale pour réduire les fractures territoriales existantes.  

MOYENS
  • Déserts médicaux : retrait du conventionnement aux médecins qui s’installent en zone surdotée.
  • Politique d’Open Data et de transparence des données publiques.
  • Stabiliser l’organisation territoriale : Je stabiliserai notre organisation territoriale.
  • Créer un fonds unique dévolu à la revitalisation des centres-bourgs et des centres-villes.
  • Sanctuariser les dotations aux collectivités : Je renouerai avec l’esprit de la décentralisation dans un pacte de confiance avec les collectivités. Les dotations aux collectivités territoriales ne baisseront plus. Aucune dépense supplémentaire ne sera demandée sans ressources nouvelles.
  • Créer un droit à la connexion haut débit pour lutter contre les zones blanches et garantir une égalité effective à tous les citoyens.
  • Créer 20 000 emplois de proximité pour soutenir le travail des acteurs associatifs.
 

“Je veillerai à ce qu’aucun territoire ne soit oublié”

OBJECTIF
Lutter contre la pauvreté et assurer la mixité sociale pour une meilleure qualité de vie urbaine

  MOYENS
  • Donner corps à un droit universel à la formation tout au long de la vie.
  • Déclarer le burnout comme maladie professionnelle.
  • Création d’un crédit d’innovation sociale.
  • Pour la lutte contre la pauvreté, Grande conférence en 2017 avec les acteurs de la lutte contre l’exclusion.
  • Donner au maire la possibilité de se substituer à un propriétaire pour changer la configuration des centres-bourgs, lutter contre l’insécurité et renforcer l’attractivité touristique.
  • Programme d’investissements pour soutenir les projets de développement agro écologique, les circuits courts et les coopératives.
  • Mixité sociale : rebâtir la carte scolaire et contrat avec l’enseignement privé pour qu’il participe à l’effort de mixité.
  • Remboursement par la Sécurité Sociale des activités sportives prescrites par un médecin pour les patients atteints d’une affection de longue durée.

 

Pas de commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE


CAPTCHA Image
Reload Image