Ça fait l'actu !

L’hyperloop entre New-York et Washington bientôt une réalité !

Brève
La Rédaction , le 26 juillet 2017
Le projet permettrait quand même de gagner 3h30 de trajet entre les deux villes !

C'est sur Twitter que la nouvelle est tombée ! Le chef d'entreprise Elon Musk, d'origine sud-africaine et naturalisé américain, nous apprend une information qui risque de changer bon nombre de choses dans les années à venir. Le cofondateur de Paypal est à l'origine d'un nouveau mode de transport, l'hyperl∞p (orthographié aussi hyperloop) qui risque de faire parler de lui. C'est d'ailleurs ce que nous avions fait l'an dernier dans un article ! Pour rappel, son fonctionnement repose sur des capsules à coussins d'air capables de se déplacer à 1.126 kilomètres par heure, un rien de moins que la vitesse du son (de 1.235 km/h).

Ainsi, nous apprenons qu'Elon Musk vient de recevoir l'approbation verbale pour construire cette autoroute souterraine entre New-York et Washington D.C. Ce projet comporterait au moins une douzaine d'entrée dans chacune des villes ! Alors qu'il faut aujourd'hui quatre heures de voiture pour joindre les deux villes, l'hyperloop relierait les deux centre-villes en seulement... 30 minutes !

Bien entendu, ce n'est qu'un accord verbal et, comme l'ajoute Elon Musk, "il reste du travail à faire pour obtenir l'approbation officielle". Le projet devrait être construit par The Boring Company en même temps que celui de Los Angeles ! On a hâte d'en savoir plus !












Crédit photo couverture : The Independant

Vous aimerez aussi ...

_ Brève

Passer une journée à New Delhi correspond actuellement à fumer 2 paquets de cigarettes par jour, les autorités sanitaires tirent la sonnette d’alarme.

_ Brève

Comment créer du bâti dans des espaces surpeuplés ? Tel est le défi qu’une agence d’architecture s’est lancé. Ainsi est né un projet innovant : la Tikku House.

_ Débat

A Courbevoie, à l’occasion de la fête des jardins de 2015, l’ensemble des habitants se sont regroupés le long de l’allée des vignerons. L’idée ? Transformer cette allée plutôt banale en promenade plantée. Une initiative qui résonne en échos avec les 46 kilomètres de ruelles vertes constituées à Montréal. A Milan, un hectare de forêt végétale a été déposé sur deux tours. À Kaohsiung City, près de Taïwan, un paysage au coucher du soleil, composé de plus de 10.000 variétés de plantes constitue aujourd’hui la plus grande fresque végétale urbaine.

1 Commentaire

  1. Il y a quelques années, un projet un peu silimaire avait émergée en Suisse, développé entre autre par l’Ecole polytechnique de Lausanne. Il a depuis été abandonné.

    http://rostigraben.ch/le-projet-du-siecle-swissmetro-une-utopie-qui-pourrait-devenir-realite/

LAISSER UN COMMENTAIRE


CAPTCHA Image
Reload Image