Ça fait l'actu !

MIPIM- Cunio, la start-up allemande redonne le pouvoir aux locataires !

Portrait
La Rédaction , le 10 mai 2017
Du 14 au 17 mars dernier, l’équipe Lumières de la Ville s’est déplacée à Cannes pour assister au MIPIM. Chaque année, ce salon international de l’immobilier réunit les acteurs de la ville de demain. Pendant quatre jours, les acteurs les plus influents de tous les secteurs de l’immobilier (bureaux, résidentiel, commerces, santé, sport, logistique, industriel, etc.) échangent et récompensent les projets les plus innovants. Au cours de ce salon, nous avons rencontré des personnes inspirantes que nous souhaitions vous faire découvrir et qui nous ont fait part de leur vision de la ville de demain !
Au cours du MIPIM se déroule la Start-Up Competition. Cette compétition met en lumière et récompense les start-up les plus innovantes relevant les plus grands défis urbains actuels et à venir. Trois rendez-vous préalables ont été donnés pour sélectionner trois finalistes dans trois catégories différentes : bâtiment, ville et transactions. Avant l’annonce des résultats, nous sommes allés à la rencontre de la start-up allemande Cunio, qui était en compétition pour la catégorie “bâtiment”. Cunio est une application qui optimise les rapports entre propriétaires et locataires. En facilitant leur communication, Cunio offre une plus-value au bâtiment en termes de qualité. Erik Boska, à l’origine de cette plateforme, nous explique tout !

Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs et nous expliquer ce qu’est Cunio ?


Je viens de Francfort en Allemagne et je suis ingénieur en travaux publics. Pendant plus de dix ans, j'ai travaillé dans le domaine de la construction et de l’industrie immobilière. Avant Cunio, j’étais gestionnaire de biens immobiliers résidentiels, mais j’avais également la fonction de constructeur. Nous réalisions des tours de logements à Francfort.

Pendant cette période d’activité professionnelle, je me suis rendu compte que les mêmes problèmes revenaient régulièrement dans la gestion immobilière. On est constamment confrontés aux mêmes choses ! J’ai alors imaginé Cunio. Cunio est un service proposé à des propriétaires pour améliorer la gestion de leur bien immobilier. A travers notre plateforme, chacun des acteurs (gestionnaire, propriétaire, locataire, etc.) retire une plus-value. Par leur mise en relation virtuelle, nous permettons d’installer une communication qui optimise la gestion et donc la qualité du bien.

En quoi chaque individu est gagnant dans ce système ?



La logique de notre plateforme part du locataire. Nous lui donnons la possibilité d’avoir un impact sur son immeuble. Comment ? En établissant un système de commentaires. Par exemple, si quelqu’un vient tondre la pelouse, le locataire peut estimer la qualité du travail. Sur Cunio, il pourra noter la prestation via un système d’étoiles allant de une à cinq. Une fois la démarche effectuée, la note sera envoyée au prestataire du service.

Par la création de ce nouvel écosystème, le directeur de l’établissement, reçoit les commentaires et les attentes de ses résidents. S’il n’améliore pas ses services, il peut alors être remplacé. Le propriétaire, lui, est notre client. Il nous paye un service via Cunio, grâce auquel il peut avoir connaissance de l’état de son bien. Il centralise les différents avis et peut ainsi évaluer les performances de son immeuble. Dans ce système, le locataire retrouve une influence sur son logement. Jusqu’à maintenant, il payait ses charges et d’autres dépenses mais personne ne lui donnait l’opportunité de s'exprimer. Aujourd’hui, nous changeons le système en donnant une voix au locataire.


En quoi pensez-vous que votre plateforme puisse améliorer la ville ?


Actuellement, nous cherchons à optimiser le processus car l’ensemble des acteurs perd de l’argent. En réalité, nous ne faisons pas qu’optimiser, nous changeons le système. En temps normal, une start-up digitalise pour optimiser un processus. Mais nous, nous ne nous contentons pas de digitaliser le processus, nous le changeons. Dans beaucoup de cas, quand vous êtes locataire et que vous avez besoin que quelque chose soit réparé, vous appelez votre propriétaire et vous attendez longtemps… Jusqu’à ce qu’il ne se passe rien !

Avec Cunio, le locataire entre un message de signalisation et suit l’évolution de sa demande. Le système de notes et de retours pousse le propriétaire à être réactif et la plateforme vous tient au courant des avancées. Nous ne réparons pas nous même, mais nous apportons de la rapidité au processus.

L’application est également intéressante car elle crée une nouvelle communauté au sein de la résidence. Dans chaque immeuble, vous avez des voisins, et peut-être que vous voudriez leur dire d’être moins bruyants ou leur demander de l’aide pour quelque chose. Vous aimeriez le faire, mais il y a cette question d’intimité. Alors on n’ose pas ! Parfois, on ne veut pas donner son numéro de téléphone parce que justement c’est notre voisin. Avec l’application, vous pouvez communiquer dans une conversation privée sans échange de numéros.

Actuellement, les gens qui vivent en ville utilisent Facebook, Instagram ou autre pour communiquer. Sur ces réseaux sociaux, ils discutent et peuvent dire “ma maison est bien”, “mon propriétaire est réglo” ou autre. Mais ces échanges restent sur internet et ne comptent pas. Ils ne permettent pas de faire entendre leur voix sur le marché réel. L’impact est restreint. Ce que nous faisons, c’est que nous offrons une plateforme de connexion et de communication entre les propriétaires et les locataires. De fait, les propriétaires voient ce que les locataires écrivent, ce qu’ils apprécient et ce qu’ils aimeraient changer. Les propriétaires peuvent alors prendre ces informations en considération et améliorer leurs biens. C’est inédit dans nos villes de donner une voix aux locataires. Pour les prestataires de services, le fait d’avoir une note peut aussi valoriser leur travail. Ces retours permettent d’installer une meilleure communication entre les différents acteurs.

Cunio contribue également à changer la forme de la ville. Avec la moyenne formulée par bien et par propriétaire, les nouveaux locataires pourront également apprécier la qualité de l’offre résidentielle et prendre en compte ces services dans leur choix.


Vous aimerez aussi ...

_ Brève

Depuis plusieurs années, on parle régulièrement de smart-city... Néanmoins, au delà de la ville intelligente que l'on peut souhaiter si et seulement si celle-ci serait avant tout humaine, l'un des avantages de cette notion est avant tout la connexion qu'elle permet à tous les habitants des villes. Sur ces pages, nous évoquons régulièrement la mobilité comme l'un des facteurs d'égalité dans le monde urbain tel qu'il est aujourd'hui et tel qu'il se développera demain.

_ Brève

Au cours de l'été, la RATP a vu fleurir une ferme sur le toit de ses bâtiments situés dans le 12e arrondissement. Récemment, une diversité importante d'herbes biologiques, allant du basilic violet à menthe aromatisée en passant par le chocolat et la banane, y a été plantée. Un projet, qui s'inscrit dans l'objectif de la Mairie de Paris, d'atteindre les 33ha de surfaces agricoles pour 2020.

_ Brève

Comment développer le vélo en ville quand les espaces qui leur sont dédiés sont envahis par les voitures ? Aux Etats-Unis, une association investi les lieux pour dénoncer le manque d'action des pouvoirs publics.

Pas de commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE


CAPTCHA Image
Reload Image