Ça fait l'actu !

Peindre les arbres en bleu pour aider les villes à devenir vertes

Brève
La Rédaction , le 15 juin 2017
«De saison en saison, les arbres se développent à travers les cycles de la nature et les couleurs commencent également à changer et à disparaître.»

L’artiste Konstantin Dimopoulos, égyptien aujourd’hui basé en Nouvelle-Zélande, n’en est pas à son coup d’essai. Ces oeuvres emblématiques ont toujours eu un lien très fort avec la protection de l’environnement. Il espère sensibiliser le plus grand nombre de personnes quant à l’importance du respect des espaces verts dans un environnement urbain, autrefois hostile à la nature. Les règles ont changées. La nature reprends de plus en plus ses droits dans l’espace urbain.

C’est dans ce sens que va le projet artistique de l’artiste. Nommé « Blue Trees », il vise à exprimer un message de conscience sociale et de conscience écologique, en particulier en ce qui concerne l'écocide et la destruction délibérée des forêts. En utilisant un pigment non toxique et non permanent, et en association avec près de 300 bénévoles de la ville, il repeint de bleu les arbres de la ville canadienne de Chattanooga. Organique et temporaire, l'œuvre disparaîtra progressivement au cours de l’année.


Konstantin Dimopoulos Blue Trees Project Environnement Bleu Arbre Art Brève

Mississauga, Canada




Konstantin Dimopoulos Blue Trees Project Environnement Bleu Arbre Art Brève

Vancouver, Canada




Konstantin Dimopoulos Blue Trees Project Environnement Bleu Arbre Art Brève Konstantin Dimopoulos Blue Trees Project Environnement Bleu Arbre Art Brève

Breckenridge, Colorado, USA




Konstantin Dimopoulos Blue Trees Project Environnement Bleu Arbre Art Brève

Sidney, Australie




Konstantin Dimopoulos Blue Trees Project Environnement Bleu Arbre Art Brève

Chattanooga, Tennessee, USA // Crédit photo ©David Brown




Konstantin Dimopoulos Blue Trees Project Environnement Bleu Arbre Art Brève

Kunzelsau, Allemagne 

L'artiste travaille actuellement sur sa dernière installation à Pointe Claire, dans l’agglomération de Montréal. «Wish you were here» sera composé de bois, de peinture rouge et d'acier, et s'appuiera sur la propre expérience de Dimopoulos en tant qu'expatrié pour étudier les thèmes de la perte, de la mémoire et de l'abandon.

Vous aimerez aussi ...

_ Brève

Dans un pénitencier pour mineurs à Kremenchuk, en Ukraine, le street-artiste Millo, aidé par l'UNICEF, vient de réaliser une nouvelle fresque : Power of Imagination.

_ Brève

L'oeuvre est réalisée dans le cadre du Festival urbain "Label Valette" organisé le 1-2-3 Septembre prochain ! On a hâte !

_ Brève

"L’art, c’est le plus court chemin de l’homme à l’homme." - André Malraux.

Pas de commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE


CAPTCHA Image
Reload Image