Ça fait l'actu !

ArchiBrut : le manifeste imagé de l’architecture brutaliste !

Architecture

La Rédaction , le 10 janvier 2017

ArchiBrut : le manifeste imagé de l’architecture brutaliste !


«Pour être brutaliste, un bâtiment doit répondre à trois critères, à savoir exposer sa structure, mettre en valeur les matériaux « tels quels », et marquer les esprits. » Reyner Banham.

    « Pour être brutaliste, un bâtiment doit répondre à trois critères, à savoir exposer sa structure, mettre en valeur les matériaux « tels quels », et marquer les esprits. » Reyner Banham     Le brutalisme désigne un mouvement architectural développé au lendemain de la seconde guerre jusqu’aux années 70. Il est issu du mouvement de modernisme de cette période. Très longtemps, et encore maintenant, les constructions qui en découlent sont appelées les « constructions laides ». Une forme de violence leur est souvent associée dans l'effet qu'elles dégagent.   Le terme de brutalisme est lié au matériau qui le caractérise : le béton brut. Celui-ci a été valorisé pour son côté sauvage, naturel, primitif. Les structures sont géométriques, anguleuses et frappent par leur répétition. Aucun revêtement n’est sollicité. Cette forme d’architecture est plus caractérisée par l’aspect massif et sans apprêt de la construction. Les éléments structurels n’y sont pas dissimulés.     « Un nouveau langage nécessite une nouvelle technique. Si ce que vous dites ne nécessite pas de nouveau langage, alors ce que vous dites n’est peut-être pas nouveau. » Philip Glass     Peter Chadwick, directeur artistique et graphiste à Londres, recense les structures qualifiées de brutalistes. A travers une série de clichés et de citations, il retrace les éléments marquants de l’histoire de ce mouvement. Archibrut, publié aux éditions Phaidon, est un éloge inédit au brutalisme, style architectural qui fascine autant qu’il séduit. Il met en lumière des bâtiments restés dans l’ombre comme des lieux devenus communs associés aux célèbres architectes Le Corbusier, Marcel Breuer ou encore Paul Rudolph.   A côté de ces figures architecturales, des contemporains encore inscrits dans cette lignée brutaliste son esquissés comme Zaha Hadid, Jean Nouvel ou Steven Holl.     « L’architecture est la volonté d’une époque traduite dans l’espace » Mies van der Rohe                                            
Architecture

Symbole même de la puissance d’une ville, les buildings sont les icônes de l’urbanisation effrénée du XXème siècle. Pointés vers le ciel, le photographe Carsten Witte joue avec les volumes en sublimant les tours. Les courbes et les lignes se mélangent pour souligner la technicité de bâtiments toujours plus hauts. Angles et symétrie s’allient avec les matériaux sous le zoom du talentueux photographe.

Architecture

À l’heure où la Birmanie est tristement projetée sur la scène médiatique à travers l’exode des Rohingyas, la rédaction de Lumières de la Ville a préféré se pencher sur un autre aspect du pays asiatique : son architecture. Monumentale, elle est le symbole d’une richesse culturelle propre. Photographes professionnels ou amateurs, tous les regards sensibles à une architecture démonstrative peuvent faire l'objets de délicieux clichés, dont nous avons fait une sélection.

Architecture

A l'heure où l'Europe toute entière a les yeux et les oreilles dirigées vers la Catalogne, devrions-nous baisser les yeux ? Non par résignation mais pour voir, observer ce qui se déroule sous nos pieds. Là, nos fondations, le sol sur lequel nous marchons. Nos origines, notre civilisation.

1 Commentaire

  1. Tres belles photos, en noir et blanc pour le brutalisme, un double en couleur aurait ete pas mal.

LAISSER UN COMMENTAIRE


CAPTCHA Image
Reload Image