Ça fait l'actu !

Avec les artistes de Raubdrückerin, les bouches d’égouts deviennent des motifs pour nos t-shirts !

Espaces publics

La Rédaction , le 24 avril 2017

Avec les artistes de Raubdrückerin, les bouches d’égouts deviennent des motifs pour nos t-shirts !


Les bouches d’égouts sont parfois bien originales et certains artistes urbains savent les rendre encore plus surprenantes. Lire la suite

Les bouches d’égouts sont parfois bien originales et certains artistes urbains savent les rendre encore plus surprenantes. On vous en avait déjà montré quelques unes par ici ! Mais aujourd’hui, ce ne sont pas les bouches d’égout elles-mêmes que nous allons vous montrer mais plutôt ce que l’on peut faire avec ! Car avec un peu d’imagination et peu de goût pour le bricolage, on peut faire pas mal de choses avec les éléments urbains qui nous entourent et cela aussi nous vous l’avions déjà démontré ! Alors voici aujourd’hui une preuve de plus, inventée par les membres du collectif Raubdrückerin (qui signifie en allemand, "impression pirate »). Ces jeunes artistes berlinois ont eu la bonne idée de réinvestir les bouches d’égouts de nos villes afin de s’en servir comme motifs pour nos vêtements ! Que ce soit pour des t-shirts, des pulls, ou même pourquoi pas des jeans, jupes et autres pantalons, Raubdrückerin a mis au point une technique assez simple pour transférer les motifs, souvent originaux, des bouches d’égouts sur nos vêtements. Avec de l’encre déposé directement sur la bouche d’égout, les textiles sont ensuite transférés sur le textile. Pour cela rien de plus simple, il suffit juste de déposer la matière à imprimer, directement sur la bouche d’égout remplie d’encre. Et le résultat est bluffant ! Avec ça, on ne pourra pas vous dire que vous n’êtes pas très urbains ;-) Vous aimez ? Alors sachez, que vous pouvez aussi de cette manière confectioner tote bags, de sacs et tout autres type d’éléments en tissus !
Espaces publics

À l’heure où les négociations lors de la COP23 perdurent à Bonn (Allemagne), le réchauffement climatique continue de se répercuter sur l’environnement global. Parmi les effets déjà engagés, l’élévation du niveau de de la mer est un des phénomènes les plus inquiétants, d’autant plus que 70 % de la population mondiale vit sur le littoral, et de grandes villes pourraient subir d’importantes submersions marine, si aucune amélioration n’est mesurée à temps.

Espaces publics

La trêve hivernale a déjà débuté mercredi 1er Novembre. Depuis la loi Egalité et citoyenneté votée en Janvier 2017, les bidonvilles sont maintenant concernés par l'arrêt des expulsions, et leurs habitants peuvent conserver leurs logements pendant les 5 mois de la trêve, aussi vétustes soient-ils. Olivier Papegnies, photojournaliste sensible aux problématiques humaines, a plongé son objectif dans l'intimité des bidonvilles, et en a tiré des clichés empreints d'une tendresse tragique.

Espaces publics

Cette semaine, nous nous sommes penchés sur l'impact que les nouvelles technologies pouvaient avoir sur notre quotidien urbain. Si cela passe par l'obtention collective d'un smartphone, cela se manifeste également par des changements dans l'aménagement des espaces publics. Dans cette optique, nous avons souhaité établir un petit tour d'horizon des innovations en termes de mobilier urbain !

Pas de commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE


CAPTCHA Image
Reload Image