Ça fait l'actu !

Ils redonnent des sourires à la ville avec ces petits yeux en plastique !

Espaces publics

La Rédaction , le 05 juin 2017

Ils redonnent des sourires à la ville avec ces petits yeux en plastique !


Cela ne vous est jamais arrivé de remarquer sur le mobilier urbain, des formes représentant des visages humains ? Dessinées, taguées, ou customisées, nos villes peuvent parfois nous faire sourire lorsque certains urbains, plein d'humour décident de la rendre un peu plus drôle.

C'est la bonne idée de nombreuses personnes dans le monde et plus spécifiquement de la Googly Eyes Foundation qui a en fait tout une marque de fabrique. Son crédo ? Le eyebombing ! Il s'agit de coller des petits yeux sur n'importe quelle forme de mobilier urbain, qui pourrait avec cet ajout réprésenter un visage rigolo.

Lancée par un collectif d'artistes, la Googly Eyes Foundation est une organisation tout à fait sérieuse, puisqu'elle possède un site internet, sur lequel elle explique tous ses préceptes. Alors si vous souhaitez vous aussi faire partie de ce mouvement qui consiste à redonner de l'humanité à nos villes, allez y faire un tour, car la Googly Eyes Foundation vous offre même gratuitement plusieurs paires d'yeux pour faire partie de l'aventure.

Des bancs, des bouches égouts, des poubelles, des murs, des poteaux...Peu importe, le mobilier urbain sera votre terrain de jeu, pour redonner des sourires à la ville !

























Espaces publics

À l’heure où les négociations lors de la COP23 perdurent à Bonn (Allemagne), le réchauffement climatique continue de se répercuter sur l’environnement global. Parmi les effets déjà engagés, l’élévation du niveau de de la mer est un des phénomènes les plus inquiétants, d’autant plus que 70 % de la population mondiale vit sur le littoral, et de grandes villes pourraient subir d’importantes submersions marine, si aucune amélioration n’est mesurée à temps.

Espaces publics

La trêve hivernale a déjà débuté mercredi 1er Novembre. Depuis la loi Egalité et citoyenneté votée en Janvier 2017, les bidonvilles sont maintenant concernés par l'arrêt des expulsions, et leurs habitants peuvent conserver leurs logements pendant les 5 mois de la trêve, aussi vétustes soient-ils. Olivier Papegnies, photojournaliste sensible aux problématiques humaines, a plongé son objectif dans l'intimité des bidonvilles, et en a tiré des clichés empreints d'une tendresse tragique.

Espaces publics

Cette semaine, nous nous sommes penchés sur l'impact que les nouvelles technologies pouvaient avoir sur notre quotidien urbain. Si cela passe par l'obtention collective d'un smartphone, cela se manifeste également par des changements dans l'aménagement des espaces publics. Dans cette optique, nous avons souhaité établir un petit tour d'horizon des innovations en termes de mobilier urbain !

Pas de commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE


CAPTCHA Image
Reload Image