Ça fait l'actu !

Lata 65: les papis et mamies portugais se mettent au street-art !

Arts urbains

La Rédaction , le 11 janvier 2017

Lata 65: les papis et mamies portugais se mettent au street-art !


Au Portugal, l’âge légal de départ en retraite est de 65 ans. Aujourd’hui, c’est un retraité sur Lire la suite

Au Portugal, l’âge légal de départ en retraite est de 65 ans. Aujourd’hui, c’est un retraité sur quatre qui est souffre de l’isolement au Portugal. Pour lutter contre la solitude et s’offrir une seconde jeunesse, les Lata 65 ont décidé de se regrouper pour partir à la recherche des meilleurs spots pour graffer. Les seules conditions pour faire partie de ce gang de séniors : avoir 65 ans et être à la retraite ! Dans les rues de Lisbonne, ils mettent de la couleur et proposent des ateliers de Street-Art pour les plus curieux.     C’est un projet qui nait en 2012 autour de Lara Seixo Rodrigues et Fernando Mendes. Ces deux artistes souhaitent crée un atelier d’art pour les personnes âgées. Si leur idée fait rire, ils ont bien l’intention de prouver que des phénomènes tels que le vieillissement actif ou encore la solidarité intergénérationnelle existent ! C’est par le biais de l’art qu’ils cherchent alors à rassembler.   L’art de rue est un vecteur puissant de démocratisation et de dialogue. L’espace public appartient à tous le monde et il est vécu par tous. Il est également le reflet de l’évolution de nos sociétés.   Lata 65 est un tableau étonnant qui pousse à réfléchir aux problèmes du vieillissement en ville. De plus en plus de personnes y vieillissent. Est-ce que la ville est adaptée à cette génération ? Si l’âge de la retraite est fixé à 65 ans, beaucoup de villes n’offrent pas d’occupation à ces personnes inactives, l’entretien d’une vie sociale est plus difficile et beaucoup se retrouvent isolés. Comment adapter les pratiques urbaines pour que ces personnes encore actives puissent d’épanouir et nous faire profiter de leur dynamisme ?     Vous pouvez suivre les Lata 65 sur Facebook !    
                                           
Arts urbains

Connaissez-vous l'artiste Slinkachu ? Peut-être avez-vous déjà croisé ses mises en scène miniatures qui utilisent des objets du quotidien... Nous vous avons sélectionné parmi ses nombreuses œuvres, celles qui mettaient en avant la présence des mégots en ville. S'agit-il de dénoncer le nombre important de mégots jetés sur les trottoirs ? En tout cas, ces œuvres ne manquent pas de poésie !

Arts urbains

Engagée pour la préservation de l'environnement, Mona Caron est également une artiste qui réalise de superbes fresques urbaines ! Les plus hauts murs de la ville ne lui font pas peur et sont au contraire pour elle l'occasion d'y représenter des plantes géantes, mauvaises herbes qui portent pourtant un message citoyen. En travaillant avec certaines associations de défense de l'environnement les œuvres de Mona Caron permettent de fédérer les citadins autour d'événements en faveur de la préservation de la planète... Une vrai graine d'artiste citoyenne, dont nous avons sélectionné pour vous quelques uns de ses travaux les plus impressionnants !

Arts urbains

Brest, son passé maritime, sa base navale, son centre océanographique... mais pas que ! Loic Moyou, brestois quarantenaire, nous dévoile un tout autre visage de la ville bretonne !

Pas de commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE


CAPTCHA Image
Reload Image