Ça fait l'actu !

Le phénomène migratoire actuel vu par le street art

Arts urbains

La Rédaction , le 11 juillet 2017

Le phénomène migratoire actuel vu par le street art


Alors que le monde observe avec désarroi la vague migratoire vers l’Europe, les artistes s’en servent comme inspiration, avec des œuvres urbaines plus touchantes les unes que les autres.

Eh oui, de par son ingéniosité et ses messages cachés, le street art attire de plus en plus l’attention de la population. Les artistes tentent d’éveiller les consciences sur des problématiques migratoires sans précédent, avec des œuvres toujours plus retentissantes, très souvent gorgées d’émotion.

Regardez-en plutôt ces œuvres qui nous ont fait cogiter à la rédaction…

Migrant Streetart Portfolio
Pierre Delavie, Paris



Migrant Streetart Portfolio
Sapri (Italie)



Migrant Streetart Portfolio
Anonyme, Calais



Migrant Streetart PortfolioPhilippe HUGUEN



Migrant Streetart Portfolio

Bansky



Migrant Streetart PortfolioHyuro, Arles (France)



Migrant Streetart Portfolio

Bansky



Migrant Streetart Portfolio

Bansky



Migrant Streetart Portfolio

Anonyme, Sorocaba (Brésil)



Migrant Streetart PortfolioBansky, Paddington, Bristol (R.U)



Migrant Streetart PortfolioAnonyme, Brooklyn



Migrant Streetart PortfolioAnonyme, Brooklyn



Migrant Streetart Portfolio

Bansky, Londres



Migrant Streetart Portfolio

Détroit, Exposition



Migrant Streetart PortfolioMassimo Mion, Italie



Migrant Streetart Portfolio

Anonyme



Migrant Streetart Portfolio

Bansky




Arts urbains

"Libérez votre enfant intérieur et laissez la jungle urbaine être votre terrain de jeu", voici le libellé du concours photo en cours, lancé par Lomography ! Comme les candidatures affluent, nous vous avons fait une petite sélection.

Arts urbains

"Libérez votre enfant intérieur et laissez la jungle urbaine être votre terrain de jeu", voici le libellé du concours photo en cours, lancé par Lomography ! Comme les candidatures affluent, nous vous avons fait une petite sélection.

Arts urbains

C'est un peu comme l'effet papillon. Un élément insignifiant bouge et contribue à tout changer. A Mexico, les collectifs Factor Eficiencia et 5468796 Architecture ont changé l'espace public par la simple utilisation de pots de peintures.

Pas de commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE


CAPTCHA Image
Reload Image