Ça fait l'actu !

“Les liseuses de bonne aventures” du métro parisien photographiées par Audrey Siourd

Rencontre

La Rédaction , le 17 juillet 2017

“Les liseuses de bonne aventures” du métro parisien photographiées par Audrey Siourd


Immortaliser les liseuses, ces femmes plongées dans leurs livres, oubliant le bourdonnement incessant des transports parisiens.

"Faire une série de portraits de femmes absorbées dans leur lecture alors que tout autour n’est que bruits". C'est dans ces mots que s'est exprimée Audrey Siourd dans une interview donnée à BSC News. C'est à travers son compte Instagram qu'Audrey nous dévoile ses clichés pris sur le vif, dans les méandres du métro parisien. Une exposition intitulée "Les liseuses de bonnes aventures", à la galerie de la Ville A des Arts dans le 18e à Paris, lui avait été consacré en début d'année. Le visiteur pouvait alors découvrir les photographies accompagnées d'une bande son imaginée par Céline du Chéné qui retranscrit l'atmosphère bruyante des trains parisiens. Cette remise en contexte sonore nous rappelle la force de ses liseuses plongées dans leurs ouvrages, faisant abstraction de leur environnement assourdissant.

 


Retrouvez aussi la bande sonore accompagnant l'exposition !
 



On attends la prochaine exposition avec impatience !

Rencontre

Les récentes polémiques concernant les EHPAD nous permettent à tous de se questionner sur le rôle et la place que tiennent les seniors dans notre société. Et si finalement nos aînés étaient des super-héros à l'image de Mamika ?

Rencontre

Le photographe Robin Hammond s'est spécialisé dans le domaine des droits humains et de la photographie humanitaire. Il a à ce titre reçu plusieurs récompenses et son travail est aujourd'hui reconnu dans le monde du photo-journalisme. Parmi ses travaux, il a rencontré des migrants venus de plusieurs pays dans le but d'immortaliser leurs portraits et de faire émerger dans les consciences collectives un autre regard sur le phénomène migratoire. Venus d'Inde, de Syrie, d'Algérie ou de Somalie, découvrez les portraits de ces personnes qui ont fui la misère dans leur pays d'origine.

Rencontre

Habitant à Londres depuis 15 ans, le photographe Edo Zollo nous dévoile à travers son objectif les mystères que seule la nuit peut invoquer.

Pas de commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE


CAPTCHA Image
Reload Image