Ça fait l'actu !

Nafir, la “voix assourdissante” des murs iraniens

Arts urbains

La Rédaction , le 19 mai 2017

Nafir, la “voix assourdissante” des murs iraniens


Le 19 mai prochain auront lieu les élections présidentielles en Iran. Pour sensibiliser les iraniens aux enjeux politiques que nous sommes en train de traverser à l'échelle internationale, Nafir graffe l'actualité sur les murs. 

En persant, Nafir veut dire "la voix assourdissante", une signification qui pouvait laisser présager ses actions. Depuis 2008, il graffe sur les murs de Téhéran les actualités internationales. Par ses œuvres, maniant poésie et engagement politique, il réagit avant tout à l’actualité. Un engagement qui ne se cantonne pas à l'Iran, le graffeur s'est également exprimé en Afghanistan, en Malaisie, en Inde, en Italie ou en Allemagne.

Nous vous proposons un aperçu de son travail. Pour en savoir plus, rendez-vous sur sa page Facebook ou sur son site !



















Espaces publics

Les catalans ont montré lors de ces dernières semaines leur volonté de rendre leur région indépendante. En cette période de crise, et tiraillée entre le pouvoir central espagnol et les autorités indépendantistes, la population n'a pas hésité à investir les rues pour manifester leur point de vue. Retour en images sur quelques photos qui ont retenu l'attention de la Rédaction :

Arts urbains

"Libérez votre enfant intérieur et laissez la jungle urbaine être votre terrain de jeu", voici le libellé du concours photo en cours, lancé par Lomography ! Comme les candidatures affluent, nous vous avons fait une petite sélection.

Arts urbains

"Libérez votre enfant intérieur et laissez la jungle urbaine être votre terrain de jeu", voici le libellé du concours photo en cours, lancé par Lomography ! Comme les candidatures affluent, nous vous avons fait une petite sélection.

Pas de commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE


CAPTCHA Image
Reload Image