Ça fait l'actu !

New-York : Un fleuriste transforme les poubelles de la ville en vases fleuris !

Nature urbaine

La Rédaction , le 07 juin 2017

New-York : Un fleuriste transforme les poubelles de la ville en vases fleuris !


La ville est parfois pleine de bonnes surprises et comme vous le savez, nous tentons chaque jour de dénicher les évènements urbains les plus étonnants ! Et cette fois-ci c'est à New-York que nous vous emmenons !

Depuis quelques semaines, certaines poubelles des rues newyorkaises se transforment en superbes compositions florales ! Et derrière ce projet que l'on pourrait presque qualifier de street-art, se trouve le designer et fleuriste Lewis Miller.



Ses oeuvres sont bien entendu éphémères, car le but de Lewis Miller est de recycler les fleurs qu'ils n'auraient pas vendues de jour, pour les offrir à la ville de New-York et à ses nombreux habitants qui en arpentent les rues tous les jours. Et d'ailleurs, les poubelles ne sont pas son unique terrain de jeu, puisque ses compositions florales envahissent d'autres mobiliers urbains, comme des bouches d'égout ou d'autres statues.

Pour pouvoir déposer ses fleurs tranquillement et créer de belles compositions, Lewis Miller et son équipe commencent leur travail aux aurores et espèrent de cette manière rendre la ville encore plus belle... Le pouvoir des fleurs quoi ;-) !











Nature urbaine

"Cette série est tournée dans la banlieue de Paris, loin des fêtes glamour. Rien n'est mis en scène ici, le soleil ne se lève jamais."

Nature urbaine

Jason Hawkes survole Londres de nuit pour nous faire découvrir les sublimes lumières de la capitale anglaise.

Espaces publics

La semaine dernière le Président américain, Donald Trump, est revenu sur l'engagement des Etats-Unis concernant les Accords de Paris sur le climat. D'ici 2020, le deuxième plus gros pollueur du monde se retirera des accords internationaux sur le climat. Face à l'urgence de l'apport d'une action collective et durable pour notre planète, plusieurs villes autour du globe ont souhaité illuminer les façades de leurs bâtiments officiels en vert dans la nuit du 1er au 2 juin. Un geste symbolique au langage universel qui a contribué à réaffirmer la solidarité des signataires des accords.

Pas de commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE


CAPTCHA Image
Reload Image