Ça fait l'actu !

Recycler les bouteilles en plastiques pour en faire des oeuvres d’art !

Arts urbains

La Rédaction , le 23 janvier 2017

Recycler les bouteilles en plastiques pour en faire des oeuvres d’art !


Benjamin Von Wong fait partie des photographes qui usent de leur créativité pour souligner des enjeux plus profonds.

Benjamin Von Wong fait partie des photographes qui usent de leur créativité pour souligner des enjeux plus profonds. Son dernier projet, Mermaids Hate Plastic, les Sirènes détestent le plastique, a été réalisé dans le but de dénoncer l’impact de la pollution plastique. Il a donc cherché un moyen de rendre le sujet attrayant. Pour cela, il a mis en scène une sirène dans une mer synthétique de bouteilles en plastique. L’artiste a calculé que si un être humain utilise 167 bouteilles en plastique par an, il ne faut que 60 personnes pour atteindre les 10 000 bouteilles par an. Un chiffre qui fait réfléchir! D’autant plus que le plastique ne se contente pas uniquement de polluer l’eau des océans, mais il crée une toxine qui contribue à la pollution de toutes les sources d’eau ! Pour sensibiliser à ce chiffre conséquent, Benjamin Von Wong a donc placé 10 000 dans chacun de ses clichés. Par cette nouvelle série, Benjamin Von Wong crée une représentation visuelle de l’impact que la production de plastique peut avoir sur l'environnement. Un projet à valoriser d'autant plus qu'il a été réalisé en collaboration avec d'autres artistes et des bénévoles ! Découvrez en photo et en vidéo, les étapes de réalisation du projet et le résultat final ! Pour suivre Benjamin Von Wrong, rendez-vous sur son site ou sa page Facebook !
&n
Arts urbains

"Libérez votre enfant intérieur et laissez la jungle urbaine être votre terrain de jeu", voici le libellé du concours photo en cours, lancé par Lomography ! Comme les candidatures affluent, nous vous avons fait une petite sélection.

Arts urbains

"Libérez votre enfant intérieur et laissez la jungle urbaine être votre terrain de jeu", voici le libellé du concours photo en cours, lancé par Lomography ! Comme les candidatures affluent, nous vous avons fait une petite sélection.

Arts urbains

C'est un peu comme l'effet papillon. Un élément insignifiant bouge et contribue à tout changer. A Mexico, les collectifs Factor Eficiencia et 5468796 Architecture ont changé l'espace public par la simple utilisation de pots de peintures.

Pas de commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE


CAPTCHA Image
Reload Image