Ça fait l'actu !

Promenades avec Oscar Niemeyer, le bonheur est dans la courbe

Brève
La Rédaction , le 17 mai 2017
“L’architecte s’il aime sa profession ne trouve que du plaisir à faire des projets et à les réaliser, à chercher des solutions nouvelles. C’est comme cela que j’entends mon métier d’architecte.”
C’est certainement une des phrases qui caractérise le plus l’architecte-sculpteur Oscar Niemeyer. Sculpteur car il fait émerger des formes inédites au coeur de l’espace urbain, notamment au Havre, ville pour laquelle il est le plus souvent reconnu. Agressif ou poétique, les réalisations de l’architecte ne laissent pas indifférent.

Son regard sur l’architecture est un choc avant-gardiste dans les courbes du temps et de l’espace, un tremplin du béton pour un monde nouveau, et un humanisme en marche.

Oscar Niemeyer a jeté les bases d’un art différent, en ce sens qu’il est en devenir : “L’architecture qui regarde derrière elle, qui essaie de trouver dans le passé des solutions pour aujourd’hui, cette architecte-là se trompe.” Travailler, oeuvrer, n’est pas seulement une traduction esthétique d’une technologie sans cesse actualisée mais consiste aussi à faire l’Histoire pour Oscar Niemeyer, à transmettre au spectateur un engagement social et culturel : éviter à l’homme une société molle et un état d’esprit décliniste.

Promenades avec Oscar Niemeyer, aux éditions Petit à Petit, dresse ainsi le portrait d’un homme, acteur de son époque et créateur de courbes. Un hommage rendu par Danielle Knapp au célèbre architecte et à sa ville d’adoption, le Havre.

Vous aimerez aussi ...

_ Brève

Samedi 14 Octobre, Lille a été retenue pour devenir la capitale mondiale du design en 2020. En finale contre Sydney, la capitale des Flandres doit désormais préparer le programme qui devra être mis en place pendant un an.

_ Brève

La station d’épuration située à Achères dans les Yvelines, qui est également la plus importante d’Europe, traite les effluents de l’équivalent de 6 millions d’habitants, c’est-à-dire une grande partie de l’agglomération parisienne. L’architecte des deux bâtiments de production d’air a profité de l’occasion pour installer un revêtement unique au monde...

_ Brève

Il y a quelques semaines, nous vous parlions de la dernière œuvre de JR réalisée à la frontière américano-mexicaine. Et bien, on peut dire que l’artiste français est visiblement très opposé à la politique américaine déployée dans la région puisqu'il vient de signer une nouvelle œuvre empreinte d'une grande symbolique !

Pas de commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE


CAPTCHA Image
Reload Image