Quand le crowdfunding bâtit des ponts

Récit
La Rédaction , le 29 juin 2016
Dans un contexte de crise économique "durable" et face au désengagement des Etats et des municipalités, les Lire la suite

Dans un contexte de crise économique "durable" et face au désengagement des Etats et des municipalités, les citoyens se regroupent et élaborent des projets coopératifs. Pour soulever des fonds, le crowdfunding est leur moyen d'action. Certains vont même jusqu'à aménager leur territoire, comme ces trois exemples en attestent.

   

Le Luchtsingel à Rotterdam

  Le «pont aérien» (luchtsingel en néerlandais) est l’un des premiers exemples d’aménagement urbain financé par des habitants.   Dans le quartier de Hofplein, entaillé par une voie rapide et une ligne de chemin de fer qui participaient à son enclavement, les riverains ont décidé de shunter les pouvoirs publics inactifs et de "panser" leur quartier eux mêmes.   Pour reconnecter le quartier au centre de Rotterdam et le rendre attractif à l'installation d'entreprises et d'investisseurs, les citoyens se sont cotisés pour construire une passerelle.   Luchtsingel-pedestrian-bridge_zus_archmarathon_2-848x475   L'agence d'architecture Zones urbaines sensibles (ZUS), à l'origine de ce projet, a en effet lancé un appel aux dons afin de récolter la somme nécessaire à sa réalisation, que les pouvoirs publics refusaient de débourser depuis des années. Leur slogan : « Plus vous donnez, plus long est le pont ».   L’opération proposait l'achat d'une planche de bois pour 25 euros, sur laquelle le nom de son souscripteur serait gravé. Au total, plus de 10 000 donateurs ont permis l'édification d'une passerelle de 390 mètres.   Pont6   81
Crédits photos : Ossip van Duivenbode
   

Un Citizen Bridge, à Brooklyn

  Conceptualisée par l’artiste Nancy Nowacek, ce pont éphémère servirait à relier Brooklyn à Governors Island, que l'on pouvait rejoindre à pied dans les années 50, durant la marée basse.   f406fd376cf9047d-SummerRender
Source: nancynowacek.com
  Plus de 500 contributeurs ont participé au sociofinancement de ce nouveau pont new yorkais de 425 mètres de long, prévu pour être installé un jour par an afin de ne pas entraver le trafic fluvial de la baie.   L'objectif d'un tel happening? Transformer une partie de l'Hudson river en espace public et sensibiliser la population à la valeur de l’eau en milieu urbain.   Une association citoyenne qui a permis d’amasser plus de 25 000 $.    

"Le Pont – Sauvons l’humanité en Europe"

  Afin de limiter le nombre de corps engloutis par la méditerranée lors de traversées "vitales", le gouvernement autrichien et le collectif "Centre pour la beauté politique" proposent la construction d'un pont citoyen et humanitaire entre la Sicile et la Tunisie.   pont
Source: indiegogo.com
  Soutenu par Christian Konrad, coordonnateur autrichien pour les réfugiés et le gouvernement autrichien, le projet envisage l'inauguration du pont d'ici 2030 (si le chantier débutait en 2017). D'ici là, des plateformes de secours seraient déposées sur l'eau, le long du parcours. Equipées de feux de navigation, de réserves de nourriture, de matériel de secours, de panneaux photovoltaïques, de bouées de sauvetage... celles-ci serviraient de jalons de survie aux fragiles embarcations.   de1bzsfcdolacvwhjrzu
Source: indiegogo.com
  C’est pour la mise à l'eau de la première plateforme (nommée “Aylan 1” en souvenir du célèbre petit corps noyé) que le Centre pour la beauté politique a lancé une campagne de financement en ligne. Sur les 19 600 € espérés au départ c'est aujourd'hui 21,687 € qui ont été récoltés.  
  Ainsi, qu'ils soient utopique ou réalisés, les projets animés par l' "empowerment" inventent des ponts territoriaux, mentaux et idéologiques!      

Pas de commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE