Crédits photo : Conceptos Plasticos
Crédits photo : Conceptos Plasticos

Comment marche ce recyclage du plastique ?

Et bien c’est très simple, les déchets plastiques, sont recyclés de telle sorte à pouvoir être transformés en briques. Des briques qui serviront, comme le montrent la vidéo de pouvoir être assemblées aussi facilement que des légos. Mais il a fallu 12 ans de recherche pour mettre au point un tel matériau.

Il explique sur le site Observers France 24, que le plastique est broyé au sein d’une usine, puis fondu et enfin coulé dans des moules. C’est à ce moment là qu’il est comprimé. On ajoute à cette substance différents additifs qui permettent alors de rendre le matériau plus résistant à la chaleur. Enfin les moules sont plongés dans de l’eau très froide de telle sorte à créer un choc thermique qui servira à donner encore plus de solidité au matériau. Puis finalement les briques sont démoulées.

Crédits photo : Conceptos Plasticos.
Crédits photo : Conceptos Plasticos.

Mais ce ne sont pas uniquement des briques qui sont produites. En effet, alors qu’il existe des briques de différentes tailles produites grâce à ce procédé, des poutres, des colonnes ainsi que des encadrements de fenêtres sont aussi produits de la même manière.

L’architecte précise au site Observers France 24, que « cela coûte 10 à 20 % moins cher de construire des logements en plastique recyclé plutôt que des logements « classiques » ». Au final, il poursuit en annonçant le chiffre de « 6 300 euros environ pour construire et équiper une maison » de ce type.

Aujourd’hui, Oscar Mendez et son entreprise basée à Bogota, réussissent donc à réaliser des logements de 40 mètres carrés à très bas coûts, qui sont construits en très peu de temps (5 jours tout au plus) et qui peuvent également être démontés très facilement. Sur le site ChangeMakers, l’architecte raconte que dans le sud de la Colombie, son entreprise a pu construire plus de 1 200 mètres carrés habitables pour plus de 400 personnes. Plusieurs de ces personnes ont même participé elles-mêmes à la construction de ces maisons.

Crédits Photo : ChangeMakers Crédits Photo : ChangeMakers

Qui s’occupe de financer tout cela ?

Il s’avère que les bénéficiaires de ces nouvelles maisons n’ont pas de quoi payer l’entreprise d’Oscar Mendes. Il précise donc que « ce sont des entreprises locales, des ONG, des fondations ou encore les pouvoirs publics qui ont financé ». La solution envisagée pour baisser les coûts serait de miser sur des circuits beaucoup beaucoup plus courts. Comment ? En demandant aux personnes eux-même de récupérer du plastique et de le leur fournir de telle sorte à limiter le coût d’achat lié au plastique à recycler…

En 2016, Conceptos Plasticos prévoit de poursuivre sur cette lancée en réalisant plus de 240 habitations.

A votre avis, une telle pratique pourrait être implanté en France ? Lorsqu’on voit qu’aujourd’hui encore en France, on dénombre plus de 3,8 millions en France de personnes mal logées, cette solution qui nous vient de Colombie pourrait-elle être une solution envisageable ? Il paraitrait évident que de telles maisons pourraient pallier des besoins d’urgence, mais le problème serait sans doute de considérer ces solutions comme pérennes…