Ça fait l'actu !

Open Air Film Festival

Jusqu'au



19

août
Ciné télé
La Rédaction , le 04 juillet 2018
A l’occasion de cette 28ème édition du Cinéma en Plein air, la chanson est à l'honneur avec les films de Wes Anderson, François Truffaut ou encore Xavier Dolan.
Détendez-vous sur les pelouses verdoyantes du parc de la Villette, dans le 19ème arrondissement de Paris du 18 juillet au 19 août, les séances auront lieu de 19h00 à 00h00; au crépuscule, les projections commencent au Festival du Cinéma en Plein Air. Un événement culturel qui revient chaque été avec un thème différent, le festival accueille des milliers de cinéphiles avec un programme de films français et internationaux, à la fois de nouvelles sorties ainsi que des films cultes.

Des films moins connus et des courts métrages sont également projetés. L'entrée aux projections au Open Air Film Festival est gratuite pour tous. Vous pouvez louer des transats et des couvertures sur place pour un visionnage plus confortable, et le public est invité à apporter un pique-nique et à en profiter avant le début de la projection. Tous les films sont présentés dans leur langue d'origine, les films étrangers sont présentés avec des sous-titres français.

Bonne séance !


2018-07-21

Vous aimerez aussi ...

_ Débat

En été, les températures grimpent ! Rien d’anormal pour la saison estivale, mais depuis quelques années, le thermostat s’enflamme partout sur la planète ! Et avec des anomalies climatiques qui s’accumulent, y compris en Écosse, au Canada touché par la canicule ou bien en Sibérie. Le réchauffement de notre planète n’est plus à prouver. Alors quel avenir pour les villes concernées par les chaleurs extrêmes à venir ?

_ Brève

La chaleur monte en ville avec l’été, et les espaces à l’ombre sont vite saturés. Pour permettre aux habitants de se rafraîchir et de se protéger, en cas d’épisodes de canicule, la ville de Paris installe un tout nouveau genre de mobilier urbain : des îlots frais.

_ Débat

En regardant la carte du Tour de France, on peut vite s’apercevoir de l’absence de passages dans les grandes villes françaises. Si quelques étapes partent ou se terminent en ville, le Tour est un événement à dominante rurale qui invite chaque été à la découverte des sublimes paysages de la campagne française. Mais le vélo n’est pas qu’une pratique sportive, il a aussi vocation à devenir un moyen de transport, une pratique urbaine de plus en plus courante. Alors le Tour ne pourrait-il faire quelques étapes urbaines pour inciter le retour du vélo dans nos villes ?