Permaculture en milieu urbain : de la conception au projet d’autonomie alimentaire

QUAND & COMBIEN DE TEMPS
[3 x 5 jours] ● Du 14 au 18 décembre 2020 ● Du 18 au 22 janvier 2021 ● Du 15 au 19 février 2021 ●
Cette formation, adaptée du Cours de Conception en Permaculture (CCP), sera spécifique au contexte urbain et périurbain pour une durée de 105 heures.

UNE FORMATION « PLAN D’ACTION POUR LA TRANSITION »
Le format dit classique du CCP a été revisité et étendu à trois semaines afin de permettre la maîtrise de l’ensemble des fondamentaux et enjeux propres au contexte urbain et périurbain dans une optique de plan d’action pour la transition socio-environnementale et économique des projets alimentaires et environnementaux.

UNE APPROCHE DÉDIÉE AU MILIEU URBAIN & PERIURBAIN
Nous nous focaliserons sur la question de l’autonomie alimentaire, tant au niveau des enjeux auxquels doit faire face l’agriculture urbaine que de la recherche de valeur ajoutée nécessaire à ce type de projets. Nous nous intéresserons également à des initiatives plus larges et connectées au sujet.
Nous envisagerons de combiner aux techniques de gestion de projet dites « classiques », les concepts, méthodes et outils développés par la permaculture.

OBJECTIFS
▪ Acquérir les connaissances et compétences nécessaires au montage de projets innovants en matière d’agriculture urbaine et plus largement en permaculture
▪ Mettre en pratique des outils d’intelligence collective dans la transversalité avec des partenaires associatifs et institutionnels
▪ Participer au démarrage et à la mise en œuvre d’un projet de ferme urbaine au sein de l’éco-campus Marseilleveyre Calanques (lycées de Marseilleveyre et des Calanques)
▪ Faciliter l’émergence et structurer les initiatives portées par des collectifs de citoyens s’inscrivant dans la transition écologique
▪ Répondre aux appels à projets formulés par des collectivités

POUR QUI
Ce stage est destiné à toute personne porteuse d’un projet alternatif ou novateur en zone urbaine et périurbaine dans la mesure où l’initiative repose, mobilise où sollicite le triptyque suivant : Alimentation-Production agricole / Santé-Environnement / Autonomisation-Développement social.

Et, qu’il s’agisse d’un tiers lieu, de potagers ou jardins communautaires, de jardins éducatifs et autres aménagements paysagers orientés développement durable, d’éducation populaire, de restauration populaire ou associative, de fablab, « maker space », « repair café », ressourcerie ou toute autre initiative citoyenne ou privée dans le cadre de la transition écologique, énergétique et sociale.

→ Ce stage s’adresse également aux techniciens des communautés d’agglomérations, aux urbanistes, architectes, professionnels de l’aménagement du territoire et autres décideurs de l’administration aux fins d’établir des grilles de lecture permettant de comprendre et accueillir les projets relevant de ce type.

PRÉ-REQUIS
Ce stage s’adresse à tous les porteurs de projet sans pré-requis spécifique. Des connaissances en permaculture (introduction, MOOC ou Cours de conception en permaculture standard), en agronomie, architecture paysagère, gestion de projet seront fortement utiles dans le cadre du déroulement de ce stage.

INTERVENANTS
▪ Jean IRUBETAGOYENA ▪ Diplômé de l’Université Populaire de Permaculture, de formation initiale agricole, il est spécialiste de l’ingénierie du développement durable et de l’aménagement du territoire
▪ Jeanne DIWUY-LAPUJADE ▪ Économiste & urbaniste, elle co-dirige Cultures Permanentes, et, est spécialiste de l’ingénierie de projet dans les domaines de la coopération et des agricultures urbaines en Méditerranée
▪ Guillaume MOREL CHEVILLET ▪ Ingénieur paysagiste, chercheur et chargé de mission agriculture urbaine de l’institut ASTREDHOR
▪ Louis ROLAND ▪ Diplômé de Sciences Po Paris en Stratégies Territoriales et Urbaines, il co-dirige par interim la Cité de l’Agriculture
▪ Antoine KILIAN ▪ Architecte, enseignant-chercheur à l’ENSAM, il est spécialiste de la construction écologique et vernaculaire
▪ Romain CRIQUET ▪ Ethnobotaniste et concepteur en permaculture, il co-dirige Cultures Permanentes et enseigne à l’ENSAM

INSCRIPTIONS : contact@cultures-permanentes.com

À propos des organisateurs
Cultures Permanentes est une association préfigurant un bureau d’études créée en 2016 par un groupe de professionnels composé d’ingénieurs agronomes, d’agriculteurs, de gestionnaire de projets de développement, d’architectes paysagistes, de juristes, d’artistes, d’universitaires, de chercheurs et de designers-formateurs en permaculture Elle a pour objectif d’impulser une réflexion active sur l’implantation humaine et la gestion des ressources naturelles, par la pédagogie, l’accompagnement et la conception de projets en milieu rural et urbain. Cultures Permanentes est un collectif oeuvrant dans les domaines de l’environnement, de l’agronomie et de l’aménagement paysager écologique et de la formation, en milieu urbain et rural, pour impulser : une gestion sobre, vertueuse, économe, solidaire et de long terme des ressources naturelles, un développement soutenable des économies locales, des productions vivrières et de l’autonomie, la mutualisation des savoirs et l’émergence de projets collaboratifs, dans l’optique d’infléchir la pression écologique, de développer les liens sociaux autour de la création de modèles de développement humain alternatifs et coopératifs et d’améliorer le potentiel de résilience