Ça fait l'actu !

HawKar : la voiture adaptée aux personnes à mobilité réduite voit le jour en Tunisie !

Brève
La Rédaction , le 03 janvier 2017
Le projet a été initié par Khadija Jallouli etT Mohamed Seifeddine Aïssa, deux jeunes tunisiens.


En Europe de l’Est, des voitures de ce type existaient déjà. Elles sont pourtant très difficiles à importer. Les deux tunisiens ont donc décidé de les produire sur place. Ils s’associent à deux jeunes ingénieurs mécatroniques avec lesquels ils créent leur start-up HawKar. Très vite, trois associations tunisiennes travaillant pour les personnes à mobilité réduites soutiennent le projet. Le reste du financement a été effectué via une campagne de crowdfounding.

En plus d’apporter des voitures aux personnes à mobilité réduite en Tunisie, le projet apporte une plus value aux modèles existants et permet de s’adapter à tous les types de handicaps. Si le modèle remplit ses objectifs il devrait être exporté à travers le monde. Pour le moment, le premier prototype est en cours de réalisation. Pour suivre l'évolution du projet, suivez HawKar sur Facebook !

Vous aimerez aussi ...

_ Brève

Comment préserver la qualité de vie des villes moyennes ? En faire des lieux dynamiques, attractifs, tout en garantissant de préserver un cadre de vie proche de celui de la campagne. Petit tour d'horizon de différents acteurs qui agissent au quotidien pour appuyer des collectivités, petites ou moyennes, à innover et apporter un renouveau à leurs centres-villes.

_ Débat

Pour fluidifier le trafic et pour limiter la pollution, le projet de Loi Mobilité s’intéresse aux transports autoroutiers et aux nouvelles mobilités. Les modes de déplacement plus traditionnels comme le transport en commun, le vélo ou le piéton n’y font que de timides apparitions. Pourtant, le péage urbain proposé questionne l’agencement de toutes les mobilités pour davantage d’inclusivité.

_ Brève

La deuxième version de l’avant-projet de loi mobilité présentée au Conseil d’Etat début octobre a été dévoilée par le média contexte transport et sera soumise au Conseil des ministres début novembre. Mais sur quoi porte-t-elle exactement ? Spoiler : elle mise principalement sur des mesures pour fluidifier le trafic et limiter la pollution.

Pas de commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE


CAPTCHA Image
Reload Image