« Je me souviens quand je suis arrivé à Hong Kong il y a près d’une décennie, c’était comme si j’avais marché dans un décor de film. C’était un endroit que je n’avais vu à la télévision que lorsque j’étais encore gamin, avec ses étranges taxis rouges, et la conduite de l’autre côté de la route.

Mon intention avec ce projet était d’illustrer la grandeur de Hong Kong que la plupart des gens n’auraient jamais eu la chance de voir. Quand j’ai récemment vu le film Oblivion, je me suis en quelque sorte brutalement rappelé Hong Kong, mais j’avais le sentiment d’être insignifiant vis à vis de mon entourage.

Hong Kong est une ville incroyablement dense, où beaucoup de monde peut accéder à votre portée. Mais dans une ville où vous pouvez accéder au monde matériel en quelques secondes, cette ville a également la possibilité de vous isoler des 8 millions de personnes autour de vous. »

Voici les propos de Javin Law, réalisateur de Hong Kong is home, qui dépeint cette ville incroyable durant 4 minutes intenses.