Ça fait l'actu !

Le succès des pianos dans les gares SNCF : D’où provient donc cette idée ?

Brève
La Rédaction , le 20 juin 2017
Depuis plusieurs années, le phénomène des pianos-gares envahit nos gares. Certains aiment... D'autres moins ! Mais quelles sont les origines de cette pratique ? Comment la musique s'est invitée dans nos gares ?
Vous savez ce qu'on dit : "La musique adoucit les moeurs"...

Alors à la veille du départ en week-end, on vous propose un petit tour par un phénomène qu'est apparu en France en 2013. Un petit air de musique classique que vous commenciez à entendre au loin, pas si éloigné finalement des voies ferrées. Ce sont ces fameux pianos qui ont changé l'image des gares SNCF ces deux dernières années. En gare, l'attente reste souvent inévitable, mais beaucoup plus appréciable quand elle l'est en musique.

Cette initiative n'est à l'origine pas une idée de la SNCF, mais plutôt de l'artiste britannique Luke Jerram. En 2008, il décide de promener ses pianos dans les rues du monde entier. Cette idée a un nom «Play Me I'm Yours.» Chaque année, l'opération est ainsi répétée chaque été pour un mois, dans plusieurs capitales. Le public est ainsi invité à jouer librement sur ces pianos entièrement mis à disposition et de nombreux artistes soutiennent même le projet.

Et cette opération a fait des émules puisque depuis 2013, c'est la SNCF qui a décidé d'installer durablement des pianos dans de nombreuses gares en France. Voici d'ailleurs la carte de France mentionnant toutes les gares de France disposant de pianos en accès libre.







A la suite de cet engouement, un reportage RFI avait été publié. Un concours a même été organisé entre les pianistes ferroviaires qui sont invités à filmer leur performance et à la poste sur un site internet dédié. Voici d'ailleurs les deux vidéos les plus appréciés des internautes :

 

 

 

Dans d'autres cas, l'arrivée du phénomène n'a pas plu ! Olivier Razemon publiait sur "l'interconnexion n'est plus assurée" un article intitulé "Les pianos des gares ne plaisent pas à tout le monde". Dans cet article, il abordait la réaction des commerçants alentours qui abordaient l'accumulation des joueurs parfois un peu trop amateurs.

En effet, si la musique permet d'adoucir notre attente sur le quai de la gare, la mise à disposition de tous ne nous assure pas le label qualité de l'artiste qui vous en fait profiter !

Pourtant, cela peut parfois amener à de bonnes surprises ! En mars dernier par exemple, John Legend offrait aux voyageurs londoniens un concert en impro !



Quoi qu'il en soit, les pianos-gare font parler d'eux et contribuent de manière générale à la bonne humeur et à l'échange entre voyageurs !

Vous aimerez aussi ...

_ Brève

En pleine quinzaine des fiertés LGBT+ et à l’approche de la grande marche, plusieurs tags anti-LGBT ont dégradé les arcs-en-ciel peints dans les rues de Paris. La ville et les parisiens n’ont pas tardé à réagir pour dénoncer ces actes homophobes.

_ Brève

Rabbins et imams ont pédalé ensemble en tandem pour lutter contre les discriminations à Berlin.

_ Brève

Elle a déjà été testée à Göteberg, la deuxième plus grande ville de Suède. Après avoir donné des résultats concluants, c’est maintenant dans la capitale Stockholm qu’elle sera expérimentée dès le mois de Septembre 2018. De quoi je parle ? De l’application UbiGo ! Imaginée par le suédois Hans Arby, son principe est de regrouper l’ensemble des solutions de transports pour se déplacer dans la ville.

Pas de commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE


CAPTCHA Image
Reload Image