Ă€ toutes les âmes en recherche de poĂ©sie : sachez que l’architecture est parfois susceptible d’appliquer des formes moins gĂ©omĂ©triques, cubiques et rĂ©pĂ©titives que d’ordinaire. Bien au contraire, le 1er des arts dans la classification classique qu’on en fait peut se montrer envoĂ»tant, gracieux et voluptueux, adoptant le soupçon de sensualitĂ© qui convient. C’est sĂ»rement ce que cherche le photographe Alex Mesquita avec ses clichĂ©s enivrant.

Dans l’histoire de l’architecture moderne, divers architectes se sont essayĂ©s Ă  une forme originale et plus « douce » de la construction. C’est le cas de l’architecte brĂ©silien Oscar Niemeyer, mort centenaire au cours de l’annĂ©e 2012. On doit sa renommĂ©e internationale Ă  l’originalitĂ© de son art et de sa technique. En France, il dessina par exemple le siège du Parti communiste français Ă  Paris et le bâtiment, anciennement siège du journal l’HumanitĂ©, Ă  Saint-Denis. Son style, il le rĂ©sume dans ses mĂ©moires intitulĂ©es Les courbes du temps, dont le titre rĂ©vèle le propos. Il voit ainsi l’architecture comme « une modulation continue de l’espace qui s’oppose Ă  l’uniformisation des systèmes rĂ©pĂ©titifs du fonctionnalisme international« . L’utilisation du bĂ©ton Ă©tait la source de la lĂ©gèretĂ© de son art, lui voyant dans cette matière nouvelle la possibilitĂ© d’une maĂ®trise totale de la courbe. La maxime de son architecture ? Belle et lĂ©gère, naturellement.

En effet, si les angles droits nous semblent logiquement adoptĂ©s dans l’art du bâtiment, les courbes nous semblent inhabituelles. Elles correspondent pourtant beaucoup mieux Ă  une forme naturelle, que l’on retrouve dans la nature : dans la courbe du soleil ou de la lune, dans celles de l’horizon, de la peau d’une orange, du mouvement des vagues ou de la forme d’un coquillage poli par les marĂ©es…

Et si, lorsque la ville adoptait la courbe, il nous Ă©tait alors permis de rĂŞver ? On vous laisse vous faire votre propre rĂ©ponse en contemplant les photos du photographe Alex Mesquita, qui eut Ă  cĹ“ur de capter quelques formes voluptueuses que nous offrent les villes…

Alex Mesquita

Toutes les photos ont Ă©tĂ© utilisĂ©es avec l’aimable autorisation de ©Alex Mesquita