Les colossaux paquebots en mouillage dans la sérénissime lagune de Venise détonnent dans le paysage. De véritables buildings flottants dépassent des maisons traditionnelles de la ville, greffant dans le tissu urbain vénitien un décor surréaliste et mouvant.

Pour préserver la cité, un chenal a été construit pour maintenir à l’écart les paquebots à l’origine du déversement de millions de touristes dans les ruelles étroites chaque année. 20 millions de visiteurs par an foulent le sol vénitien et modifient drastiquement son urbanité. Les échoppes de colifichets low-cost ont remplacé les artisans au savoir ancestral. Les paquebots, ces énormes machines à rêve, participent de la fuite de l’âme séculaire de la « fiancée de la mer ». Malaise d’autant plus grand quand ce sont ces géants des mers qui deviennent les sujets des photographies de touristes en visite dans la Cité des Doges comme vous pourrez le constater dans les clichés suivants.

Il faut savoir que ces paquebots, de plus de 96.000 tonnes, traversent le canal de la Giudecca et longent la Place Saint-Marc. Un spectacle qui abime les fondations de la ville et provoque de fortes pressions, dues au déplacement de l’eau engendrée par le passage du navire. Début Juin 2019, un paquebot a menacé d’arracher le front de berge après une panne de moteur, ce qui a provoqué une panique générale, comme en témoigne la vidéo ci-après.

Le street-artiste Banksy a d’ailleurs fait un coup d’éclat en dénonçant à sa manière cette dérive provoquée par le tourisme de masse.

Crédit photo ©dalbera via Flickr

Crédit photo ©dalbera via Flickr

Crédit photo ©dalbera via Flickr

Crédit photo ©Sarah_Loetscher via Pixabay

Photo via Max Pixel

Crédit Photo ©584652 via Pixabay

Crédit Photo ©Lee Crowley via Flickr

Photo via Max Pixel