Ça fait l'actu !

Dans les yeux des hommes de la ville, le reflet de soi-même…

Arts urbains

La Rédaction , le 06 novembre 2018

Dans les yeux des hommes de la ville, le reflet de soi-même…


Les vrais yeux de la ville, ce sont les personnes qui y vivent vraiment. Celles qui arpentent les rues nuit et jour avec ou sans but mais qui ne la quittent jamais, ou du moins presque jamais. Pour prendre à nouveau conscience que ces personnes que nous croisons tous les jours existent, les artistes de Street Art tapissent leur visage sur les murs des rues et des espaces publics. Ils en font leur vocation.

Par le moyen du collage et du dessin réaliste, le groupe Artisme Collective met les sans-abris au-devant de la scène. Vous apercevrez peut-être quelques visages ici et là, mais aussi des figures complètes représentant la vie des SDF dans la rue.



SkidRobot dessine des maisons en graffitis autour des emplacements ou vivent les sans-abris pour faire réagir les gens et provoquer l’empathie. Il interpelle aussi sur une crise humanitaire et la crise du logement. Certains de ses graffitis, agrémentés de quelques mobiliers, sont très réalistes.





L’artiste Londonien Michael Aaron Williams travaille avec du carton qu’il colle dans les rues de Londres. En interaction avec les habitants, les dessins proposent aux passants d’emporter cette représentation d'un sans-abri chez eux.




Javier Robledo nommé AKA est un tatoueur espagnol qui s’est récemment intéressé à l’art mural. Avec son style réaliste, il a peint cette fresque murale d’un sans domicile fixe à Alméria, en Espagne.



Un peu plus atypique, les sculptures de Martin Escoffier disséminées dans les rues de Paris attirent davantage l’attention. Modelées dans du scotch, elles prennent forme humaine pour être à l'image des sans-abris. La transparence du matériau est utilisée pour montrer l’invisibilité de ces personnes bien présentes mais aussi leur disparition progressive face à l’indifférence.





Le fameux artiste français JR, comme Artisme Collective, use du collage, mais cette fois photographique. A l’aide de son camion-studio photo, il capture les images des gens pour les rassembler. En 2018, ce sont les SDF de San Francisco qui font l’« humain » de son attention.

Pour aller plus loin, une vidéaste filme une sans domicile fixe pendant plusieurs jours à Los Angeles. Découvrez son court métrage documentaire « Lost Angeles » qui a participé à l’édition 4 du concours MegaCities-ShortDocs :



Arts urbains

Le père des super-héros Marvel, Stan Lee, nous a quitté cette semaine. L'occasion de revenir sur le génie créatif (et urbain?) de "Stan The Man".

Arts urbains

David LaChapelle n'est plus à présenter. Reconnu pour ses photos édulcorées de célébrités, le photographe nous présente ici un tout autre visage.

Arts urbains

De Paris à Las Vegas, faites un voyage si réaliste que vous redécouvrirez des lieux que vous croyez connaitre par cœur. Immersion et émotion au rendez-vous!

Pas de commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE


CAPTCHA Image
Reload Image