Ça fait l'actu !

EDF s’engage dans la transition numérique par le développement du Li-Fi

Billet
EDF Collectivités , le 03 avril 2018
Au 21è siècle, la transition énergétique se pose comme étant l’un des défis les plus médiatisés. Et pour cause, le terme de transition énergétique révèle surtout d’une ambition globale - c’est-à-dire à l’échelle du globe, de trouver un dynamisme partagé en faveur des aspects environnementaux, sociétaux et économiques. En d’autres termes, intégrer la transition énergétique dans le développement d’un territoire, c’est mettre un premier pas dans son épanouissement durable.
Si de nombreuses méthodes diverses et variées peuvent participer à la transition énergétique, les nouvelles technologies ont également un rôle très important à jouer dans le processus. Les particuliers, les entreprises, les collectivités sont concernés par l’innovation technologique, dans des rôles plus ou moins différents. Parmi ces innovations, le Li-Fi est une alternative très efficace aux réseaux de connexion que peuvent représenter la Wi-fi ou la 4G. Et dans le développement de cet outil numérique, EDF occupe une position qui favorise grandement l’essor de ce produit à la fois numérique et écologique.

Le Li-Fi, une technologie innovante et adaptée au contexte urbain

Le Li-Fi, pour « Light Fidelity », est une méthode de partage de données par le biais de la lumière. En utilisant des LED spéciales, qui diffusent un éclairage saccadé selon une certaine fréquence suffisamment rapide pour ne pas être perçue à l’œil nu, certaines informations peuvent être transférées directement aux appareils électroniques et connectés à la source. La condition étant bien entendu d’allumer l’interrupteur, mais surtout de se trouver sous la lumière pour pouvoir capter les données transmises par les rayons lumineux.

Si l’objectif initial était de répondre à des questions d’efficacité énergétique, il s’avère en fin de compte que le smart lighting apporte bien plus que cela, et dans plusieurs domaines. Puisque l’information reçue sur les appareils connectés est envoyée par une source bien spécifique de lumière, l’information traitée peut tout à fait être adaptée au contexte géographique dans laquelle le point lumineux se trouve. Par exemple, il sera de cette manière bien plus simple d’obtenir à un arrêt de bus précis la situation du véhicule que l’on y attend, ses horaires de passage etc.

Dans les espaces publics, mais aussi dans les établissements et chez les particuliers, ce système pourra trouver une application adaptée à la situation. L’idée n’est pas de remplacer les réseaux Wi-Fi, mais bien de proposer une alternative lorsque ceux-ci ne peuvent pas être déployés, de manière à créer une complémentarité entre les deux méthodes.



L’engagement d’EDF dans le développement du Li-Fi

Quoi qu’il en soit le développement de ce genre de technologie se révèle comme étant une véritable aubaine pour les villes de demain. Et EDF l’a bien compris en présentant cette nouvelle forme de technologie en 2014. C’est la raison, pour laquelle le groupe s’engage depuis le développement du Li-Fi à promouvoir cette méthode qui n’est pas seulement une innovation technologique, c’est aussi une avancée écologique et sociale !

Dans l’écoquartier Camille Claudel à Palaiseau (Essonne), un appel à projet a été lancé en 2015 auprès des start-up innovantes pour aider les concepteurs du quartier à mieux partager la ville. En ce sens, c’est le projet Home LiFi-Services qui est lauréat. L’objectif principal est de permettre aux personnes dépendantes, au sein de leur foyer, d’accéder à une connexion ultra-localisée, qui permettrait de détecter les anomalies dans les déplacements des personnes, et par conséquent les éventuelles chutes. Dans ce quartier d’ailleurs, c’est par l’initiative d’Optimal Solutions de la filiale Dalkia d’EDF que le déploiement du Li-Fi a pu être rendu possible.

L’implication d’EDF dans la promotion du Li-Fi peut par ailleurs être constatée lors de salons et de forums au cours desquels le fournisseur d’énergie met en avant les vertus de la technologie. C’est le cas notamment du forum Lum’Energie qui a eu lieu le 29 Avril 2016 et qui démontrait le positionnement d’EDF en faveur de l’innovation et de la transition dont le groupe est devenu un acteur de premier plan.



L’implication du Li-Fi dans la transition énergétique. Quel avenir pour ce type de technologie ?

Le développement du Li-Fi et sa promotion de la part d’EDF dans le cadre de la transition énergétique ne sont pas anodins. Si, comme nous l’avons évoqué plus haut, l’ambition de cette technologie n’est pas de concurrencer les réseaux Wi-Fi déjà existants, la performance du matériel lumineux déployé révèle pourtant des intérêts bien plus importants en répondant à une certaine efficacité sociale, environnementale et économique.

Outre les aspects techniques, comme la rapidité décuplée par rapport au Wi-Fi et la protection des données partagées, la technologie Li-Fi est tout à fait novatrice en ce qui concerne son implantation dans des lieux spécifiques. Concrètement, la crainte d’interférences liées aux ondes générées par les réseaux Wi-Fi empêchait son déploiement dans les avions ou dans les hôpitaux par exemple. Mais avec le Li-Fi, les patients pourraient donc désormais bénéficier d’un accès à des données téléchargeables depuis leur lit !

En matière d’environnement, le Li-Fi est bien plus écologique que le Wi-Fi. Si l’utilisation des LED est déjà en soi écologique à condition de ne pas en abuser, les ondes ne peuvent pas traverser les murs. Cette particularité permet aussi de réduire grandement les risques de piratages.

Enfin en termes économiques, il s’agit de la même manière d’une alternative qui favorise tout à fait les dépenses budgétaires. Les communes par exemple, consacrent en moyenne 37 % de leur facture d’électricité au domaine de l’éclairage public. Si l’on y intègre donc un système de connexion qui s’affranchit des opérateurs habituels, à destination du grand public, la gestion financière peut être largement simplifiée. D’autant plus si l’utilisation de LED se démocratise.

Le Li-Fi, lorsqu’il est utilisé par les collectivités, par les entreprises ou par les particuliers apporte en somme un ensemble de réponses face aux défis de la transition énergétique. En intégrant des notions sociales, environnementales et économiques, EDF compte bien profiter de cette technologie innovante qui devient finalement une véritable alternative dans le cadre du développement durable des villes de demain.

Les commentaires sont fermés.