Ça fait l'actu !

Les véhicules électriques sont-ils vraiment une solution d’avenir ?

Billet
LDV Studio Urbain , le 03 juillet 2018
Comment peut-on bien répondre au réchauffement climatique ? La pollution produite par l’essor des véhicules carburant aux énergies fossiles depuis près d’un siècle a poussé les constructeurs automobiles à revisiter ces dernières années les manières de concevoir nos modes de déplacement. En particulier, l’apparition des voitures électriques apparaît comme étant une solution d’avenir en matière de mobilité, notamment pour limiter l’émanation des gaz à effet de serre liés au réchauffement climatique. Mais cela fonctionne-t-il vraiment ? Le développement de ces véhicules, accompagné d’une demande croissante de matériaux rares n’entraînerait-il pas à terme une autre crise environnementale, voire politique ? Essayons de comprendre le paradoxe qui se construit et de déterminer si les véhicules électriques sont effectivement le miroitement d’une mobilité durable.


Changer la consommation pour contrer le réchauffement

On le sait bien aujourd’hui, l’émanation de certains gaz dans l’atmosphère participe au réchauffement climatique, qui a commencé il y a maintenant un peu plus d’un siècle. Et avec l’apparition de la voiture à essence, la tendance est loin d’avoir été inversée. Les gaz à effet de serre désignent les éléments volatiles, notamment dégagés par le carburant fossile des mobilités qui ont incroyablement fleuri au fil des décennies depuis le début du vingtième siècle. Ces gaz se concentrent dans l’atmosphère et ont pour conséquence d’empêcher certains rayons lumineux délivrés par le soleil, qui ont quand même atteint la terre, de s’échapper de l’emprise de l’atmosphère. Ces rayons réchauffent petit à petit l’air ambiant et les effets s’en font ressentir sur l’ensemble du globe. En parallèle, ce phénomène est accompagné d’un accroissement de la quantité de gaz nocifs pour la santé, en particulier au sein des villes.

Les enjeux environnementaux induits par l’utilisation de véhicules polluants nous poussent donc à repenser nos modes de déplacement. Si les voitures qui carburent aux ressources fossiles dégagent trop de gaz nocif et accentuent le réchauffement climatique, les diverses inventions et innovations ayant pour objectif de lutter contre la sur-utilisation de véhicules polluants tendent à faire apparaître sur nos routes des véhicules ou des modes de déplacements qui paraissent être plus sains pour la planète, mais aussi pour la santé de tous.

Pour lire la suite de l'article, cliquez ici !

Les commentaires sont fermés.