Qui de l’Ɠuf ou la poule est arrivĂ© en premier ? Une question Ă  laquelle il est bien difficile de rĂ©pondre, encore aujourd’hui ! C’est une question qui se pose Ă©galement pour la ville : la sur-concentration de l’activitĂ© humaine dans les villes a engendrĂ©, au fil des siĂšcles, la dĂ©gradation de l’état de planĂšte. Mais pourtant aujourd’hui, les villes portent-elles les symptĂŽmes des maux notre sociĂ©tĂ© ou en sont-elles la cause ? Une chose est sĂ»re, les crises que connaissent la plupart des villes aujourd’hui, que ce soit Ă  propos du logement, de la perte d’attractivitĂ©, ou encore de la segmentation sociale et spatiale, dont les manifestations des derniers mois ont Ă©tĂ© le symbole, sont bien souvent la rĂ©sultante des prises de dĂ©cisions politiques d’amĂ©nagement de ces 40 derniĂšres annĂ©es. Le constat est global : il est urgent de rĂ©parer, de repenser et de guĂ©rir l’urbain pour que la ville retrouve sa sĂ©rĂ©nitĂ©. Une question se pose dĂ©sormais Ă  l’ensemble des professionnels de la fabrique de la ville : quels modes d’actions sont Ă  mettre en place pour guĂ©rir l’urbain ?

Construire pour réparer ?

Une des logiques adoptĂ©es en France depuis les annĂ©es 60 pour assainir les villes existantes est d’en construire de nouvelles. Dans une pĂ©riode de forte croissance Ă©conomique et dĂ©mographique, oĂč les logiques de lutte de l’étalement urbain ne s’étaient pas encore mises en place, le gouvernement met alors en place une politique d’amĂ©nagement du territoire pour pallier Ă  la sur-densification des grandes villes françaises. Cette politique vise alors Ă  la construction de neuf villes nouvelles autour des grandes mĂ©tropoles dont Paris, Lille, Lyon, Marseille et Rouen
 De ces politiques sont nĂ©es Evry, Marne-la-VallĂ©e, L’Isle d’Abeau, ou encore Saint-Quentin en Yvelines, des villes qui peu Ă  peu se sont elles aussi mises Ă  souffrir, des maux actuels de l’urbain.

pansements urbains

Les immeubles milanais de Stefano Boeri portent les principes de vĂ©gĂ©talisation des projets de villes-forĂȘts de cet architecte italien – CrĂ©dit photo Â©ïžGĂĄbor MolnĂĄr via Unsplash

Quant Ă  aujourd’hui la logique d’amĂ©nagement tend plutĂŽt Ă  prĂ©server les espaces non bĂątis, tandis que  les projets de crĂ©ations de villes nouvelles sont largement contestĂ©s par l’opinion publique. Pourtant, chaque annĂ©e, des projets Ă  l’international de villes nouvelles, souvent pensĂ©s par des architectes europĂ©ens par ailleurs, sont publiĂ©s et mis en avant. Au programme de ces giga-projets : innovations ultra-technologiques au service de l’écologie et bien souvent dans le but de rĂ©soudre les problĂšmes que les autres villes ont causĂ©s.

Pour lire la suite de l’article c’est par ici !