La ville de demain,
vue par Nicolas Dupont-Aignan

Débat
La Rédaction, le 18 avril 2017
Maire d'Yerres (Essonne) depuis 1995, député du département depuis 1997 et ancien membre de l’UMP, il fonde son parti Debout la France en 2007. Candidat à l'élection présidentielle de 2012, il recueille 643 900 voix, soit 1,79 % des suffrages exprimés. Il est également candidat à l'élection présidentielle de 2017.

“Investir dans les énergies du futur et défendre la biodiversité”

  OBJECTIF
Engager une transition énergétique et environnementale pour protéger les paysages et la qualité de vie des Français.

   
MOYENS
  • Nicolas Dupont Aignan a pour ambition première de développer une énergie électrique décarbonée qui remplacerait le gaz et le pétrole. Il faut donc organiser et assurer le financement de la transition écologique, encourager la diminution des rejets de gaz à effet de serre engendrés par nos véhicules ou encore soutenir l’économie circulaire dans notre quotidien.
  • Optimiser la politique d’économie d'énergie dans le bâtiment, qui représente 45% au total de la consommation d’énergie en France.
  • La protection de la santé des français face aux risques environnementaux et à la malbouffe passe par l’interdiction des OGM tels qu’ils sont créés jusqu’ici.
  • En termes énergétiques, la loi sur la transition énergétique doit être revue et la recherche pour un nucléaire sûr et propre doit être poursuivie. En 2025, l’objectif de 50% de nucléaire dans la production électrique doit être atteint.
  • Nicolas Dupont Aignan souhaite déployer un plan public d’installation de panneaux photovoltaïques sur l’ensemble des bâtiments et équipements publics, en lien avec les collectivités territoriales.
  • Un réseau de chaufferies alimentées par les combustibles solides de récupération sera créé.
  • Dans l’ambition d’une transition énergétique, l’obsolescence programmée doit être combattue. Des contrôles et sanctions allant jusqu’à l’interdiction du produit sur le sol français seront mises en place.
   

“En finir avec l’automobiliste bouc émissaire”

  OBJECTIF
Établir les connexions territoriales pour l’ensemble des modes de transports afin de permettre un accès diversifié et uniforme sur l'ensemble du territoire  

MOYENS
  • Les autoroutes seront nationalisées et la gratuité des péages sera à nouveau offerte sur les tronçons amortis.
  • Les 10 millions de véhicules les plus énergivores doivent être remplacés en 10 ans par le biais d’un nouveau bonus-malus favorable aux véhicules électriques et peu polluants. Cette mesure doit être accompagnée de la mise en place de bornes de recharge rapide pour les voitures électriques et un objectif d’une borne de recharge pour les 11 000 stations service à la fin du quinquennat est fixé.
  • Nicolas Dupont Aignan souhaite que les technologies numériques soient mises au service d’une meilleure gestion du trafic (analyse des pics de circulation, fluidification du trafic à l’aide d’informations sur la circulation, gestion des feux tricolores, etc.).
   

“Pour une France des propriétaires”

   
OBJECTIF
Encourager l’accès des français à la propriété pour améliorer le cadre de vie des Français.    

MOYENS
  • Pour le parc social, qui représente 4,7 millions de logements et un peu moins de la moitié du parc locatif français, Nicolas Dupont Aignan souhaite proposer aux locataires un contrat de location accession.
  • En ce qui concerne les logements sociaux, le candidat souhaite installer une transparence de la gestion en donnant les moyens aux communes de faire du logement social “en direct” sans passer par un bailleur social.
  • Le prêt à taux zéro à la rénovation énergétique dans des conditions identiques à l'acquisition dans le cadre d’une isolation globale sera étendu.
  • Pour soutenir les plus de 65 ans qui souhaitent effectuer des travaux d’aménagement visant à rester dans leur logement, les démarches seront facilitées.
  • Pour protéger les occupants du bruit et de faire baisser leur facture de chauffage, de vastes plans d’équipement d’isolations phonique et thermique seront lancés.
  • Les procédures d’expulsion seront accélérées pour les mauvais payeurs de mauvaise foi.
   

“Défendre les paysages et la qualité de vie française: concilier écologie, compétitivité économique et qualité de vie par un aménagement raisonné du territoire”


OBJECTIF
Combler le déséquilibre territorial entre les grandes métropoles régionales et le reste du territoire.  

MOYENS
  • Les services publics doivent être optimisés. Pour cela, des services publics itinérants dans les villages seront mis en place. Des agents (sécurité sociale, pôle emploi, postes…) se déplaceront une demie journée par semaines dans les mairies de certaines communes afin d’assurer la continuité des services publics sur le territoire. Aussi, par le financement de l’innovation locale dans nos administrations et par l’instauration d’un open data national, la numérisation des services publics sera encouragée.
  • L’ensemble du territoire sera desservi de manière uniforme. Des zones blanches de téléphonie mobile seront développées. La télévision numérique sur tout le territoire doit être garantie afin que les entreprises puissent s’installer partout.
  • Nicolas Dupont Aignan révisera la loi du 4 août 2008. Alors que le seuil d’autorisation d’installation des grandes surfaces commerciales en villes moyennes et grandes est de 1000m2, il sera réduit à 300m2. Cette mesure, accompagnée de l’installation de commerçants et artisans, favorisera l’emploi local et fera renaître les centres villes. La création de 5 000 commerces multiservices sur la durée du quinquennat dans les communes de moins de 2 000 habitants dépourvues de commerces de proximité sera favorisée, par la biais d’incitations fiscales.
  • L’implantation des maisons de santé sera repensée afin de s’assurer qu’elles couvrent correctement le territoire et ne créent pas de nouveaux déséquilibres. Pour permettre aux médecins de s’établir dans les déserts médicaux une mesure leur permettra de toucher plus de revenus via des diminutions de cotisation Urssaf.
  • 30 000 policiers et gendarmes et 10 000 personnels administratifs seront recrutés sur 5 ans afin de remettre les policiers sur le terrain. Les moyens matériels des policiers seront modernisés. Une police de proximité sera remise en place.
  • Nicolas Dupont Aignan souhaite abroger la loi Le Notre, portant nouvelle organisation territoriale. L’organisation territoriale de la République se développera autour de la commune et du département et favorisera le développement des villes petites et moyennes.
  • Les fusions forcées d’intercommunalités seront désormais interdites. L’accord des Conseils municipaux concernés sera exigé. Les regroupements doivent correspondre à des bassins de vie que seuls les élus locaux sont capables d’apprécier.
 

“Egalité entre les ruraux et les urbains”

OBJECTIF
Encourager les circuits-courts en installant un “Label Tricolore”

  MOYENS
  • Le télétravail sera renforcé. Pour cela, le territoire devra être maillé d’espaces d’accueil des télétravailleurs, porteurs de projets, associations, avec une infrastructure adaptée avec l’accès au très haut débit.
    • Pour indiquer la part de “fait France” dans les produits, un étiquetage sera rendu obligatoire. Un “Label tricolore” pour les produits 100% fabriqués en France et respectant les normes de qualité sociale et environnementale sera mis en place. Ce label sera accompagné d’un fond d’investissement doté de 10 milliards d’euros par an. Dans cette dynamique locale, ce sont les circuits courts qui seront encouragés. Par exemple, les collectivités publiques seront incitées à se fournir chez des producteurs locaux et à privilégier le bio français.
    • Une aide aux associations et à la lutte contre les trafics liés à la prostitution sera apportée.
    • Dans les abattoirs, des cahiers des charges draconiens seront imposés et les inspections surprises seront multipliées. La viande provenant d’abattoirs qui pratiquent l’abattage sans étourdissement sera interdite dans les services de restauration des municipalités françaises. Pour surveiller ces pratiques, un label “bien-être animal” sera mis en place.
    • Pour redonner la parole à chacun, un référendum d’initiative populaire sera créé.
    • Les crédits d’entretien et de restauration du patrimoine seront rétablis. 400 millions d’euros par an seront consacrés à l’entretien des monuments et objets d’art. Aussi, un programme massif de numérisation du patrimoine français et de mise en ligne sur un portail unique des données culturelles publiques numérisées sera initié.
    • Nicolas Dupont Aignan imposera la gratuité des musées le dimanche pour les Français résidents en France.

     

Pas de commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE