Ça fait l'actu !

LA CARTE DES URBANITÉS

Espaces publics

La Rédaction, le 12 septembre 2017

Pour améliorer la ville, Paris développe des fermes sur les toits !


Au cours de l'été, la RATP a vu fleurir une ferme sur le toit de ses bâtiments situés dans le 12e arrondissement. Récemment, une diversité importante d'herbes biologiques, allant du basilic violet à menthe aromatisée en passant par le chocolat et la banane, y a été plantée. Un projet, qui s'inscrit dans l'objectif de la Mairie de Paris, d'atteindre les 33ha de surfaces agricoles pour 2020.

Ce sont surtout les odeurs qui interpellent les passants. Dans leur marche urbaine, beaucoup sont ceux qui lèvent le nez pour comprendre d'où viennent ces odeurs de menthe et de basilic. Cette idée de construction et de gestion d'une ferme urbaine sur le toit de la RATP vient de la start-up Aéromate. La réalisation du projet a été rendu possible à la suite de l'appel à projet "Parisculteurs" lancé par la Mairie de Paris en 2016.

Les 450 mètres carrés de surface agricoles disponibles ici offrent aux employés de la RATP, une diversité d'herbes biologiques importante. Pourtant, fruits et légumes de saison sont également disponibles. La ferme fonctionne selon les principes de l'hydroponie, une technique qui permet la culture hors-sol et se base sur des apports minéraux retrouvés dans l'eau. Chaque semaine, des paniers sont distribués aux employés.

Ce projet relève d'une initiative de la RATP, pour un Paris durable. A terme, ce sont près de 1,4 ha parisiens qu'ils devraient aménager de la sorte d'ici 2020.

La start-up Aéromate, elle, s'investit actuellement dans d'autres projets de fermes urbaines. Par exemple, elle développe actuellement près de 180 mètres carrés sur le toit d'une autre entreprise, Place de la Bourse. Petit à petit, Paris se verdit !





Pas de commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE


CAPTCHA Image
Reload Image