Ça fait l'actu !

Snap Map de Snapchat : Danger ou évolution de notre rapport à l’espace urbain ?

Débat
La Rédaction , le 26 juin 2017
Il y a environ une semaine, la célèbre application de partage de photos éphémères Snapchat lançait sa nouvelle fonctionnalité : Snap Map. Celle-ci vous donne accès à une cartographie actualisée en temps réel. Au delà de l’innovation en elle-même, notre œil acéré de décrypteur de tendances urbaines nous pousse à nous demander quelles conséquences cette innovation aura-t-elle sur nos usages urbains ?

Snap Map qu’est-ce que c’est ?



En vous rendant sur votre application au petit avatar jaune, vous pourrez désormais avoir accès à une carte interactive. Celle-ci vous permet de vous localiser, mais aussi de localiser vos amis en temps réel. Attention, vous êtes le seul à décider d'apparaître ou non sur cette carte. En plus de vos amis, l’application géolocalise les événements près de chez vous, mais aussi à l’autre bout du monde.



Des événements partout, tout le temps… à portée de main



Ce week-end, si vous le vouliez, vous pouviez découvrir comment les différentes communautés à travers le monde ont fêté l’Aïd. Un don d’ubiquité qui change une nouvelle fois notre rapport à l’espace et à notre manière de vivre avec les autres. En effet, cette nouvelle application pose de réelles questions !

Découvrir la manière dont on fête l’Aïd à Casablanca ou à New-York, assister à une remise de diplôme à Abidjan ou encore voir un coucher de soleil sur les plages du pacifique… Tant d’images qui nous permettent d’aller encore plus loin dans la découverte du monde. A partir de votre téléphone, vous pouvez survoler le monde et vos horizons culturels même, sans filtres. Un peu comme pour Facebook lors du printemps arabe, cette nouvelle application pourrait permettre d’accélérer et de rendre transparente l’information. En parallèle, elle pourrait nous rendre de plus en plus curieux, et nous pousser à aller à la rencontre de l’autre, de l’inconnu.

Cependant, si cette innovation peut nous ouvrir de nouvelles perspectives, elle pose une fois de plus la question de l’utilisateur “passif”. Nous vivons une expérience virtuelle par procuration au travers de notre téléphone, et plus forcément en réel. Le temps nous dira quelle tendance les snapchatteurs adopteront !

Une nouvelle cartographie de la ville pour un nouveau tourisme urbain



Les fonctionnalités de cette application nous ont également fait penser à un article que nous posions il y peu. “Uber Restaurant Guide : Uber devient guide culinaire ! " Dans ce dernier, nous décrivions une nouvelle activité de Uber. Sur l’interface de l’appli, vous entriez les critères de la soirée que vous vouliez passer. Ensuite, l’application vous emmenait dans le restaurant de son choix. Une sélection qui ne s’effectuait pas sur la qualité des restaurants mais sur la quantité de fréquentation.

Sur Snap Map, des “points chauds” de fréquentation sont indiqués. Bien entendu, dans la période, on pense aussi aux dangers de cette innovation. Cela donne accès à n’importe à qui à des lieux stratégiques de concentration. Mais si on met de côté cette vision un peu alarmiste, mais sans doute nécessaire, ces informations pourraient contribuer au développement de nouvelles stratégies de déplacements individuels. Si pour le moment, à Paris, les “points chauds” correspondent toujours au Louvre ou à la Tour Eiffel, nous pouvons imaginer qu’une fois adoptée, l’application vous indique un bar parisien moins connu des touristes ou une petite rue excentrée. Cela pose donc la question de l’expérimentation dans la pratique de la ville. Si la géolocalisation en elle-même a déjà changé notre rapport au tourisme, Snap Map pourrait nous pousser à un degré supplémentaire du processus. En plus de ne plus prévoir nos parcours, nous ne prévoierions plus nos activités, en comptant sur l’activité Snap Map pour notre programme touristique. Une manière, peut-être, de vivre au plus près des locaux lors de déplacements. A partir de ces expériences personnelles diverses, une nouvelle cartographie distribuerait la valeur des espaces. Encore une fois, seuls les Snappchatteurs pourrons nous donner les réponses dans un temps plus ou moins long !

Vous aimerez aussi ...

_ Brève

Çà y est, la décision a enfin été prise ce mercredi 17 Janvier, après plus d’un demi-siècle d’indécision. À l’issue du conseil des ministres orchestré par Edouard Philippe et rythmé par le débat concernant la construction d’un nouvel aéroport à Notre-Dame-des-Landes (NDDL) près de Nantes, la décision d’abandon du projet est finalement tombée en fin de matinée. L’intervention du Premier Ministre vient donc clôturer un débat qui anime vivement les foules depuis plus de 50 ans, et en particulier depuis 2008, lorsque le projet a été reconnu d’utilité publique.

_ Brève

À New-York, une équipe d’architectes danois a dévoilé un projet de parking qui pourrait bien révolutionner nos manières de construire…

_ Brève

Elisabeth Borne, Ministre des Transports, a annoncé dans la journée d’hier vouloir faciliter l’implantation de péages urbains aux limites de nos villes françaises. S’il est déjà possible pour les collectivités de plus de 300 000 habitants d’expérimenter pendant 3 ans le concept grâce à un amendement datant de 2013, l’annonce évoquée hier semble être un premier pas vers une véritable concrétisation de la volonté de s’éloigner de l’utilisation de la voiture personnelle dans les centre-villes.

Pas de commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE


CAPTCHA Image
Reload Image