Ça fait l'actu !

Deeky, l’application qui accompagne les personnes à mobilité réduite

Brève
La Rédaction , le 02 janvier 2018
Développée à Rouen, l’application Deeky devrait permettre de faciliter le quotidien d’un grand nombre de personnes. Parmi celles dont la mobilité est réduite, un grand nombre ne peuvent pas accéder à des établissements publics, comme par exemple à des commerces, des lieux culturels, des lieux sportifs etc.
Pour une personne en fauteuil roulant par exemple, la simple présence d’une marche à l’entrée d’un commerce peut fortement limiter son accès si aucune rampe n’est disponible. L’objectif de l’application Deeky est donc de favoriser l’usage des établissements locaux pour les personnes à mobilité réduite : en recensant dans chaque ville un certain nombre d’établissements qui sont entièrement accessibles, Deeky favorisera un gain de temps précieux aux personnes en difficulté en leur permettant de trouver directement l’établissement qui pourra les accueillir. Dans un premier temps dans les villes normandes comme à Rouen, Caen ou Le Havre, le projet devrait par la suite s’étendre en particulier aux villes de Bordeaux, Marseille ou encore Lille. Mais ce classement d’établissements accessibles ne concerne que le premier volet de l’application. En effet, cette dernière devrait à terme permettre aux utilisateurs qui le souhaitent de pouvoir appeler un taxi adapté à ses besoins (« Deeky m’emmène »), voire de se faire accompagner dans leurs déplacements quotidiens et de manière personnalisée(« Deeky m’accompagne »). Le développement d’une telle application est révélatrice de la situation actuelle concernant les personnes à mobilité réduite. Si la loi oblige les établissements à recevoir du public, ainsi que les espaces publics à adapter leurs services d’accueil pour les personnes ayant un besoin particulier, un nombre encore très important ne permet pas un accès autonome. Deeky semble donc être une alternative pertinente pour les personnes à mobilité réduite qui souhaitent facilement profiter des lieux publics de leur quotidien.

Vous aimerez aussi ...

_ Débat

La musique est partout, y compris dans nos villes. À l’occasion de la Fête de la Musique, penchons-nous sur les liens qui unissent ces deux mondes. La ville est analysée sous toutes ses formes, mais qu’en est-il si nous en faisons l’analyse sous le prisme de la musique. Source de nombreux bruits sonores, même s’ils sont souvent qualifiés de nuisances, les villes recèlent également d’une identité musicale qui leur sont propre. Est-ce lié à leurs caractéristiques urbaines ?

_ Brève

La fête de la musique battra son plein vendredi à Paris, comme chaque année. Une ville déjà fantasmée, dont l’animation se multipliera en ce jour de fête. Une raison de plus pour émerveiller l’œil étranger qui voit la capitale comme une source d’inspiration musicale.

_ Brève

Alors que les maisons de retraite sont souvent reléguées aux franges des villes, celle de Maromme se démarque par les liens qu’elle entretient avec son quartier. Intégrée à la ville et au reste de la population, elle ouvre et met à disposition des commerces accessibles à tous.

1 Commentaire

  1. trés bonne idée DEEKY au service des personnes a mobilité réduite bientôt en région bordelaise !

LAISSER UN COMMENTAIRE


CAPTCHA Image
Reload Image