Oslo en est le reflet même, où le calme de la ville renforce l’accueil chaleureux des habitants. Aucune vague d’agitation, si ce n’est les flots joyeux de la rivière Akerselva, rare rivière urbaine s’écoulant en cascades.

Les berges de la belle sont à l’image même de l’évolution de Grünerløkka : ancien quartier ouvrier, berceau de l’industrialisation du pays, le site est devenu un lieu de promenade à l’ombre des arbres mais aussi d’habitations, de boutiques vintages et de cafés cocooning. Des bâtiments d’usine et d’anciennes friches ont été réhabilités pour laisser place aux activités culturelles, artistiques, et de restauration.

C’est dans cette ambiance confondant architecture ancienne et moderne, qu’un édifice gris bétonné de 19 étages et sublimé par sa multitude de fenêtres colorées suscite l’intérêt.

A l’heure où le développement urbain durable est à son paroxysme, le Grünerløkka Studenthus fait honneur à la reconversion architecturale. Après 40 ans de service, cet ancien silo à grains (3 rangées de 7 silos) a été reconverti en 2001 en une résidence pouvant accueillir près de 230 logements étudiants de différentes superficies. Le mobilier proposé a ainsi été adapté pour convenir aux formes arrondies d’origine du bâtiment.

oslo

L’audace de ce recyclage architectural par l’équipe HRTB a été récompensée en 2002 par le « Oslo City Architecture Award Â» dont le thème cette année là était la réutilisation et la transformation. Il a été précisé que « le bâtiment transformé est un monument et une icône dans le paysage urbain, soulignant et résumant par sa présence à la fois le processus de transformation le long de la rivière et la revitalisation de Grünerløkka au cours des dernières années Â».

Belle introduction à la ville réversible !

oslo
oslo

Crédits de l’ensemble des photos ©Camille Bachet

|

|

|