Ça fait l'actu !

La maîtrise d’usage, la troisième dimension de la fabrique des villes !

Billet
Atelier Rusch , le 21 décembre 2018
Pourquoi penser la ville avec celles et ceux qui la pratiquent tous les jours ? Comment mieux les intégrer dans la fabrique urbaine ?
Dans la conception urbaine classique, on a l’habitude de retrouver le duo de choc maîtrise d’ouvrage (porteur du projet) et maîtrise d’œuvre (concepteur et fabricant du projet), mais on oublie souvent une troisième dimension : l'utilisateur final, l'habitant, le riverain, le commerçant, en résumé toutes celles et ceux qui sont les destinataires du projet final. C'est ce que nous nommerons ici la maîtrise d'usage. Mais pourquoi cela ? De quoi s’agit-il exactement ? Et en quoi est-elle le cœur du projet urbain ?

Pour la petite histoire, cette notion n’est apparue dans le domaine de l’aménagement qu’à partir des années 80, avec la loi au nom pas très évocateur “MOP” (loi relative à la maîtrise d’ouvrage publique et à ses rapports avec la maîtrise d’œuvre privée). Considérée pendant longtemps comme une option, la maîtrise d’usage revient heureusement peu à peu comme une condition élémentaire pour créer de véritables lieux de vie !

En effet, afin de réaliser des espaces qui répondent réellement aux besoins et problématiques des utilisateurs, il s’agit d’inscrire pleinement l'usager dans la définition et le développement du projet grâce à la notion d’usage. Celle-ci est d’ailleurs bien ancrée dans le domaine du numérique avec l'apparition de “nouveaux métiers” (UX ou User Experience designer, UI ou User Interface designer, Ergonome, ...), mais elle fait aussi tout à fait sens dans le domaine de l'aménagement ! On le constate avec l'augmentation des démarches bottom-up (des citoyens vers les élus) et de démocratie participative où elle tend à se développer. Les designers peuvent désormais être partie prenante de démarches plus sociales et innovantes pour la conception de la ville.

Les habitants, terreau du projet à venir

Complémentaire aux différents acteurs de la conception urbaine, la maîtrise d’usage éclaire sur lesbesoins et les pratiques des habitants d'un projet immobilier, urbain ou paysager. Ce sont les habitants, les usagers, les utilisateurs, qui apportent l’expertise d’usage quotidienne qui sert de base pour penser le projet pour tous ceux et toutes celles qui seront amenés à vivre ou pratiquer les nouveaux lieux de vie. Placer l’expertise, l’expérience habitante et les écosystèmes locaux au cœur de la démarche, c’est remettre le citadin et sa maîtrise d’usage au centre de la réflexion et de la conception du projet urbain.



Photo : Un participant présentant les résultats d’un atelier de conception pour la création d’un nouvel espace dans la Cité de l'Innovation de Chartres Métropole ©Atelier Rusch

Retrouvez l'article dans son intégralité ici !

Les commentaires sont fermés.