Ça fait l'actu !

Il recycle les déchets en plastique pour fabriquer des routes

Brève
La Rédaction , le 02 janvier 2018
Construire des routes avec des déchets en plastique, c’est possible ! C’est ce qu’a prouvé l’ingénieur Toby McCartney, qui a réalisé la première route de ce type près de Vancouver au Canada.
L’ingénieur s’est retrouvé face à deux constats : Le premier étant que les millions de kilomètres de routes qui serpentent sur la surface de la Terre sont extrêmement consommatrices en huile et en matières naturelles comme le sable par exemple. Ceux-ci sont par la suite mélangé à du bitume, issu de l’industrie pétrolière. Le deuxième constat est qu’il existe une quantité colossale de déchets en plastique dans les océans, dangereux pour la faune, pour la flore et pour le globe dans son intégralité. L’entreprise de Toby McCartney située en Écosse, MacRebur, s’est donc lancé le défi de recycler le plastique qui n’était plus utilisé, afin de pouvoir remplacer l’utilisation des matériaux utilisés jusqu’à présent. Résultat : les routes conçues en plastique semblent être en outre bien plus performantes ! Avec une solidité 60 % supérieure à la normale, et une durée de vie estimée à 10 fois supérieure, il s’agit bien ici d’une réelle opportunité d’avenir dans le monde de la construction routière. En plus d’être en effet plus résistantes, les routes conçues par l’entreprise MacRebur sont une aubaine pour les défis actuels liés à l’environnement ! Les déchets envahissent nos espaces naturels, depuis les campagnes proches de villes jusqu’aux fonds marins inexplorés. Au lieu de les retrouver dans ces espaces inadaptés, pourraient-ils alors remplacer l’asphalte que nous côtoyons chaque jour ?

Vous aimerez aussi ...

_ Brève

Jeux de parcours urbains, renseignements en tout genre et itinéraires adaptés, visiter les villes avec son smartphone offre de nouvelles façons de les découvrir pour les touristes !

_ Brève

Visiter une usine pendant ses vacances ? Et pourquoi pas ! Entre nostalgie, terroir et découverte, le tourisme industriel se développe de plus en plus en France !

_ Brève

L'agence d'architecture Alejandro Aravena en Argentine propose un pont "habité" pour connecter deux quartiers de la ville de Buenos Aires, aujourd'hui séparés par une infrastructure de transport.

Pas de commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE


CAPTCHA Image
Reload Image