Ça fait l'actu !

Le talent de nos aînés au service de tous

Brève
La Rédaction , le 08 novembre 2019
Les personnes âgées sont pleines de ressources : entre savoir-faire et temps libre, elles jouent un rôle essentiel dans la transmission. Et ça, la start-up Les talents d’Alphonse l’a bien compris. Son but ? Mettre en lien les générations pour favoriser l’apprentissage et lutter contre l’isolement.
C’est lors d’une année de césure en Afrique pendant des années d’étude d’ingénieur, que les co-fondateurs ont pris conscience de l’importance de créer des liens entre les différentes générations. Partant du constat que nos aînés ont emmagasinés pendant leur vie de nombreux savoirs-faire, et que les nouvelles générations sont désireuses d’apprendre à utiliser leurs mains, ils ont choisi de développer une plate-forme numérique qui permet de favoriser la rencontre entre les “Alphonse” et “Alphonsine” (les séniors qui ont une compétence à partager) et les personnes désireuses d’apprendre.

Après quatre ans d'existence, la plateforme regroupe aujourd’hui plus de 1000 Alphonse et Alphonsine qui vous proposent des cours de tricot, de langues vivantes, de photographie ou encore de musique. Un échange gagnant-gagnant puisque les personnes âgées sont rémunérées pour leurs cours et les apprenants profitent d’un moment d’échange humain.

Une pratique intéressante à questionner quand la mode des “tutos Youtube” est omni-présente dans notre société. Ici, le lien humain est mis en avant pour un apprentissage qui mise sur la durée et sur la qualité. Un moyen subtil de lutter tout d’abord contre l’isolement qui concerne à la fois les personnes âgées, mais que de nombreuses personnes dénoncent également dans une société urbaine de plus en plus individualiste. Alors laissez vous tenter, et vous aussi trouvez l’Alphonse ou Alphonsine qui répondra à vos envies créatives !

Crédit photo de couverture ©️Ministère du Travail, de l'Emploi et de la santé

Vous aimerez aussi ...

_ Brève

À Montreuil, des enfants du centre de loisirs ont imaginé et construit de nouveaux mobiliers urbains. Aidés de deux designers suédois, ils ont été plusieurs à participer et à proposer des réalisations pour le moins insolites, pour apporter un peu de poésie dans l’espace public.

_ Débat

Aujourd’hui, ce sont environ un tiers des retraités qui vivent dans les 10 plus grandes villes françaises. En milieu urbain, structures et associations se multiplient pour favoriser la contribution des seniors à la vie collective. Entre partage de compétences, transmission de savoirs, colocations... décryptage d’une tendance qui revalorise les liens entre les générations.

_ Brève

Dans la commune d’Orvault, en Loire-Atlantique, un nouveau système d’auto-stop citoyen local a vu le jour. Repenser la place de la voiture au sein de la ville pour trouver une meilleure gestion des flux, voilà le défi que s’est lancé l’association des Ateliers écolo-citoyens avec leur projet CocliquO.

Pas de commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE


CAPTCHA Image
Reload Image