Ça fait l'actu !

LA CARTE DES URBANITÉS

Espaces publics

La Rédaction, le 06 septembre 2017

“Bollards humains” protestent contre le manque de protection des cyclistes en ville !


Comment développer le vélo en ville quand les espaces qui leur sont dédiés sont envahis par les voitures ? Aux Etats-Unis, une association investi les lieux pour dénoncer le manque d'action des pouvoirs publics.





Des Etats-Unis à l'Irlande, des voix s'élèvent pour protester contre le manque de protection que les villes apportent à leurs cyclistes. De plus en plus, les vélos réinvestissent nos villes. Des pistes sont aménagées pour promouvoir cette nouvelle pratique. Pourtant, les utilisateurs ne se sentent pas en sécurité, notamment à cause du manque de cloisonnement entre l'espace dédié aux voitures et celui dédié aux vélos.

Pour protester contre cela, les amateurs locaux de vélos ont mis leur corps au service de la cause. Au cœur de Manhattan, sur la deuxième avenue, une piste cyclable a été peinte l'année dernière. Une avancée considérable en termes de mobilités pour la ville, mais insuffisante. Ce que les utilisateurs demandent aujourd'hui, ce sont des barrières de protection entre la voie cyclable et la voie destinée aux voitures, car en plus d'être mis en danger par la circulation, les cyclistes se plaignent des voitures et camion qui stationnent sur leur voie. Pour cela, les membres de l'association Alternatives Transportation ont formé une chaine humaine en guise de barrière de sécurité.

Malgré cette intervention, la coordinatrice de la communauté de Manhattan a refusé l'idée. Si l'initiative ne porte pas physiquement ses fruits pour le moment, à San Francisco , à Mexico , à Boise et à Dublin les cyclistes ont suivi le mouvement !

Pas de commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE


CAPTCHA Image
Reload Image