La ville de demain,
vue par Emmanuel Macron

Débat
La Rédaction , le 18 avril 2017
Énarque et ancien banquier d’affaire, Emmanuel Macron a travaillé pour François Hollande durant la campagne présidentielle de 2012 puis est devenu son ministre de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique. Il fonde son mouvement En Marche en 2016 dont il est le candidat représentant pour l’élection présidentielle.

“L’essentiel est de changer notre rapport à l’écologie et à l’environnement, alors nous allons faire autrement. Car nous croyons que nous pouvons redevenir maîtres de notre destin!”

  OBJECTIF
Changer notre rapport à l’écologie pour faire de la France un leader mondial sur les questions environnementales.
   
MOYENS
  • Il souhaite placer la France en tête du combat contre les perturbateurs endocriniens et les pesticides. Ils sont l’une des principales causes de l’augmentation des cancers des enfants depuis 20 ans.
  • Il propose de rénover 1 million de logements mal isolés d’ici 2022, et en priorité ceux des propriétaires les plus modestes.
  • Il espère faire de la France le leader mondial de la recherche sur la transition environnementale. Les spécialistes étrangers bénéficieront de formalités d’accueil accélérées.
  • Il estime diviser par deux le nombre de jours de pollution atmosphérique.
  • Finalement, il remplacera les vieux véhicules polluants en créant une prime de 1000 euros pour acheter un véhicule neuf ou d’occasion moins polluant.
   

“Donner à chacun la possibilité de se déplacer, c’est garantir un fonctionnement efficace de l’économie, c’est permettre l’émancipation de tous.”

 
OBJECTIF
Réformer radicalement la politique des transports pour offrir à chacun la possibilité de se déplacer  

MOYENS

  • L’enjeu n’est plus de construire partout des autoroutes, des aéroports et des lignes de TGV. C’est, grâce à un Plan d’investissement, en modernisant les réseaux existants et en développant de nouveaux services que tous les territoires seront raccordés efficacement aux lieux de travail, d’éducation, de culture ou de soins.
   

“La société que je veux sera à la fois libérée des carcans et des blocages, et protectrice des plus faibles, c’est pour cela que […] notre politique du logement y aura aussi une place centrale.”

   
OBJECTIF
Libéralisation des logements pour faciliter l’accès.    

MOYENS
  • Il souhaite faire la transparence sur l’attribution des logements sociaux. Au lieu de procédures parfois opaques, nous mettrons en place un système de points, fondé sur des critères objectifs (taille de la famille, niveau des ressources, lieu de recherche). Il permettra à chacun de connaître ses chances d’obtention d’un logement et le délai d’attente prévisible.
  • Il espère construire 80 000 logements pour les jeunes.
  • Il exonérera de la taxe d’habitation tous les Français des classes moyennes et populaires (soit 80% des ménages). Dès 2020, 4 Français sur 5 ne paieront plus la taxe d’habitation, et l’État remboursera entièrement auprès des communes leur manque à gagner en préservant leur autonomie fiscale.
  • Il propose d’accélérer la construction de logements dans les zones où le logement coûte trop cher. Cela, estime-t-il, permettra de construire plus vite des logements et de faire baisser les prix de l’immobilier.
   

“Nous avons laissé se fragiliser ce qui fait de nous une Nation, comme si nous pouvions accepter que les fractures qui divisent notre pays s’élargissent sans cesse, et notamment les discriminations. ”


OBJECTIF
Lutter contre les discriminations pour réduire les fractures.

 
MOYENS
  • Il souhaite créer des emplois francs pour encourager l’embauche des habitants des quartiers prioritaires de la politique de la ville. Quel que soit le lieu où elle se situe, une entreprise qui recrutera en CDI un habitant de l’un de ces quartiers bénéficiera d’une prime de 15 000 euros sur 3 ans.
  • Il fera de la lutte contre la discrimination une priorité nationale.
  • Il propose de développer  des opérations de contrôle aléatoires et imprévues à grande échelle,en matière d’accès à l’emploi ou au logement. Les partenaires sociaux seront également mobilisés.
 

“La rénovation urbaine doit ouvrir les quartiers défavorisés sur la ville, humaniser le bâti et y réintroduire les services publics et de proximité.”

OBJECTIF
Créer une police de sécurité quotidienne pour protéger et entendre les habitants

  MOYENS
  • Il désire créer une police de sécurité quotidienne qui développera une connaissance approfondie des lieux et des habitants. Elle sera chargée de protéger et d’entendre.
  • Emmanuel Macron souhaite renforcer les sanctions contre le harcèlement des femmes, les insultes, la dégradation du mobilier urbain, les crachats… Pour cela il souhaite mettre en place des amendes immédiates et dissuasives.
  • Les bibliothèques seront ouvertes en soirée et le week-end.
  • Le candidat souhaite une application stricte du principe de laïcité, mais ne souhaite pas étendre l’interdiction du voile à l’université.
  • Pour lutter contre les déserts médicaux, les maisons de santé regrouperont des médecins, des infirmières, des orthophonistes, des kinésithérapeutes, des professionnels du sport…
  • En ce qui concerne la participation citoyenne, le candidat Macron souhaite la développer en demandant aux parlementaires de mettre en place des dispositifs innovants d’évaluation du travail parlementaire et législatif (jurys citoyens, compte-rendus de mandat via les réseaux sociaux...) et en encourageant les communes à développer les budgets participatifs, c’est-à-dire à consulter directement les citoyens sur l’utilisation de l’argent public.
  • Emmanuel Macron souhaite ne “laisser aucun territoire à la traîne de la transition numérique”. Pour cela, il souhaite couvrir en très haut débit ou en fibre l’ensemble du territoire et souhaite que les opérateurs téléphoniques doublent la couverture mobile en zone rurale pour réduire les zones sans réseau. Pour le candidat l'Etat devra prendre ses responsabilités partout où cela est nécessaire

 

Pas de commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE


CAPTCHA Image
Reload Image