Ça fait l'actu !

L’Atlas du Paris haussmannien, redécouvrez l’histoire de la ville et de son architecture

Brève
La Rédaction , le 15 mai 2017
Le second empire a façonné un paysage urbain qui nous est toujours familier. L’Atlas du Paris Haussmannien, paru chez Parigramme, nous propose l’histoire de cette transformation.
Dans l’histoire de la ville et de l’architecture, le développement des plans haussmannien est une révolution. Au cours du XIXème siècle, Paris accueille les travailleurs en masse. Les rues sont étroites, la ville est sale, les gens s’entassent. Dans l’élan de pensée hygiéniste qui caractérise cette époque, Napoléon III missionne son préfet Haussmann pour la régénération de Paris. La ville doit être respirable et moderne. De nombreuses rues et avenues sont percées, permettant l’amélioration des circulations et la reconquête du centre. Il faut pouvoir faire circuler l’air, les gens et les capitaux !

L’alliance Napoléon III Haussmann marque un réel tournant dans le paysage parisien. Elle marque également une révolution au sens où pour la première fois, la puissance publique s’investit dans la mise en forme de la ville, d’ordinaire abandonnée à des secteurs privés.


Vous aimerez aussi ...

_ Brève

Mardi dernier, Emmanuel Macron annonçait son orientation quinquennale pour la nouvelle politique de la ville. Un levier stratégique majeur dans le développement territorial de notre pays. Cette année, la politique de la ville fête ses 40 ans. Mise en place en 1977, cette politique avait pour ambition d’intégrer les banlieues françaises au tissu métropolitain. Depuis, chaque président impulse sa propre politique de la ville. Quelle est donc celle de notre nouveau président ?

_ Brève

Feng Shui, méditation et encens pourraient définir l’ancienne architecture asiatique. Le modernisme a instauré les buildings gris et « l’architecture de la photocopieuse ». La nouveauté ? Les prouesses techniques modernes associées au spiritualisme asiatique d’antan.

_ Brève

Nombreuses sont les villes qui exploitent un nouveau potentiel foncier : les friches urbaines. Strasbourg fait dans l’originalité en exploitant un bunker afin d’y développer l’agriculture bio en plein cœur de ville.

Pas de commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE


CAPTCHA Image
Reload Image