Ça fait l'actu !

Le Cargopod, livreur autonome, est-il l’avenir de la livraison de courses ?

Brève
La Rédaction , le 10 juillet 2017
Dans le cadre du projet Gateway (Greenwich Automated Transport Environment), qui consiste à promouvoir les transports autonomes écologiques, Woolwich, située sur la berge sud de la Tamise, a mise en place un petit camion dans le cadre du premier essai britannique de livraisons d'épiceries autonomes. 
 

Ce concept appelé Cargopod est développé par le plus grand supermarché du monde qui fonctionne exclusivement en ligne Ocado, en lien avec une start-up basée à Oxford du nom d'Oxbotica, créateur de cette fourgonnette silencieuse et totalement électrique !

Actuellement à son premier essai en conditions réelles, la marque espère développer ce concept et prendre le dessus sur des géants comme Amazon ou Walmart. Affublée de capteurs et de caméras avant et arrière, cette voiture autonome pourra a terme se déplacer seule.

Afin d'éviter tout accident, la camionnette dispose des fonctionnalités "classiques" d'un véhicule contrôlés par une personne à bord qui veille à la sécurité du livreur autonome. A l'heure où nous rédigeons cette article, quelques incidents sont à relevés à ce niveau, notamment des obstacles imprévus sur la route ou encore des piétons qui attendent le dernier moment pour traverser... affaire à suivre !

Vous aimerez aussi ...

_ Brève

En France, la problématique avait beaucoup fait parler d'elle l'hiver dernier, notamment avec les appels à l'aide le l'USH et de la Fondation Abbé Pierre. Au Royaume-Uni, le gouvernement a décidé de prendre les choses en main, en offrant des panneaux solaires à tous les foyers précaires.

_ Brève

Au cours de l'été, la RATP a vu fleurir une ferme sur le toit de ses bâtiments situés dans le 12e arrondissement. Récemment, une diversité importante d'herbes biologiques, allant du basilic violet à menthe aromatisée en passant par le chocolat et la banane, y a été plantée. Un projet, qui s'inscrit dans l'objectif de la Mairie de Paris, d'atteindre les 33ha de surfaces agricoles pour 2020.

_ Brève

Depuis quelques années, l’agriculture urbaine ne cesse de gagner de l’espace dans nos villes. Les initiatives à ce sujet, que ce soit de collectivités ou de sociétés privées, sont de plus en plus nombreuses.

Pas de commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE


CAPTCHA Image
Reload Image