Ça fait l'actu !

Avez-vous déjà vu… un parking flottant ?

Brève
La Rédaction , le 17 janvier 2018
À New-York, une équipe d’architectes danois a dévoilé un projet de parking qui pourrait bien révolutionner nos manières de construire…
Le parking imaginé par le cabinet Tredje Natur permet en effet de s’adapter aux conditions climatiques particulièrement pluvieuses. La structure serait construite dans un genre d’énorme cuve qui se remplirait en cas d’épisode de forte pluie et d’inondations dans la ville. Mais l’eau ne pourrait pas accéder aux différents niveaux dans lesquels les voitures devraient se garer. Selon le principe de la poussée d’Archimède, ces derniers pourraient en revanche s’élever en flottant !

Le nom de ce projet, POP-UP, symbolise l’élévation de la structure depuis la terre. En temps normal totalement enterré, il surgit en effet du sol en cas d’intempéries virulentes. Pour répondre à la problématique actuelle de nos villes concernant le manque de place et le besoin d’optimiser au maximum les nouvelles constructions, son accès en temps normal se ferait par le sommet du parking, à hauteur du trottoir.

La partie sommitale serait en outre aménagée sous la forme d'un grand espace public végétalisé sur lequel les citadins peuvent venir profiter de l’ambiance urbaine. En plus donc de proposer une nouvelle offre fonctionnelle de stationnement, l’adaptation aux risques climatiques et son aménagement pour les piétons, le parking POP-UP se révèle comme étant une vraie innovation urbaine qui répond aux enjeux contemporains de nos villes.

Vous aimerez aussi ...

_ Brève

Ces dernières années se sont développées de nombreuses nouvelles manières de déplacement. En particulier, les véhicules électriques sont de plus en plus nombreux sur les routes du monde entier et semblent devenir un moyen de locomotion d’avenir. Mais la Suède va encore plus loin ! Le pays scandinave vient en effet d’inaugurer la première route qui est capable de recharger les véhicules électriques qui l’empruntent.

_ Brève

À Strasbourg en 2016, une nouvelle centrale biomasse a vu le jour. L’objectif de cette centrale est de fournir au réseau de chaleur local une énergie dont la source est entièrement renouvelable, menant l’Eurométropole à 70 % d’utilisation d'énergie propre. Cette usine pourtant, dégage en contrepartie une grande quantité d’énergie sans que celle-ci ne soit réutilisée. Cette énergie perdue désigne ce que l’on appelle l’énergie fatale !

_ Brève

Notre équipe est allée à l'exposition de la Cité de l'architecture et du patrimoine sur Mai 68. Elle retrace le cheminement des années 60 aux années 70 qui a marqué tout un ensemble de basculements pour la discipline architecturale.

1 Commentaire

  1. Ce projet est une ineptie. Le parking ne décollera jamais, car la seule masse d’eau capable de pousser dessus est celle contenue dans les parties verticales des canalisations.

LAISSER UN COMMENTAIRE


CAPTCHA Image
Reload Image