Ça fait l'actu !

Le GreenKayak, allier sport et Ă©cologie !

Brève
La RĂ©daction , le 09 juillet 2019
Depuis 2 ans, ce sont plusieurs milliers de volontaires qui se sont lancés dans l’aventure GreenKayak. Au programme, pagayer sur les fleuves de nos villes tout en ramassant des déchets flottants. Une initiative qui fait du bien à la planète et à nos bras !
Qui ne s’est jamais senti déprimé à la vue d’une bouteille en plastique flottant sur les eaux d’un fleuve ou sur le bord de mer dans une ville ? Des déchets lentement bercés par les flots qui malheureusement finissent leur route dans les océans. Un triste constat qu’a fait l’ONG Greenkayak qui a décidé de se mobiliser pour nettoyer les cours d’eau de nos villes depuis 2 ans.

Le principe ? N’importe qui peut pagayer gratuitement sur des kayaks fournis par l’ONG en échange d’une collecte des déchets à la surface de l’eau. L’autre condition est le partage de leur activité sur les réseaux sociaux grâce au #greenkayak. Très maniables, les kayaks peuvent facilement se faufiler pour atteindre les zones les plus difficiles d’accès et ramasser ainsi le maximum de déchets tout en s’amusant.



Soutenue par l’Agence européenne pour l’environnement, GreenKayak est principalement installée dans les villes de Copenhague et Aarhus au Danemark. L’ONG est en train de développer un réseau de villes qui souhaitent rejoindre l’aventure. Alors tenez-vous prêts, vous embarquerez peut-être bientôt à bord de kayaks au cœur de nos villes pour nettoyer nos fleuves français et protéger les océans !

Kayak Rainbow at Kalvebod Bølge, Copenhagen ©Kristoffer Trolle via Flickr




Photo de couverture ©Jimmy Baikovicius via Flickr





Vous aimerez aussi ...

_ Brève

En Colombie, le district sud de Bogotá nommé Ciudad Bolívar, acquiert un nouveau réseau de transport grâce à la ligne de téléphérique TransMiCable. Une nouvelle mobilité qui cache de nombreuses surprises urbaines !

_ Brève

Le 5 octobre prochain, ne manquez pas la nouvelle édition de la Nuit blanche à Paris! Pour les insomniaques et les autres, chaque année depuis 2002, la capitale organise une grande nuit blanche savante et populaire.

_ Brève

Les voilà dans de beaux draps… et oui, il semblerait qu’un conflit soit né entre les autorités locales croates et les habitants au sujet des... cordes à linges. Opération sauvetage dans les vieux centres-villes actuellement menacés d’être privés de cette coutume !

Pas de commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE


CAPTCHA Image
Reload Image