Ça fait l'actu !

MéGo ! et si les mégots se transformaient en mobilier urbain ?

Brève
La Rédaction , le 12 juin 2017
Les mégots de cigarette mettent environ 15 ans a se décomposer. Si nous ne pouvons compter sur le fait que les français arrêtent de fumer, que faire de ces mégots abandonnés dans l'espace public ? MéGo! nous propose une solution.
Malgré les différentes campagnes de sensibilisation autour des dangers de la cigarette, la consommation des français ne diminue que trop peu. Si cela influe sur leur santé, elle n'est pas seule victime de ce comportement. En effet, seulement une cigarette sur trois termine dans un cendrier. Une pollution pour notre environnement et nos espaces publics.

Pour palier cela, une petite entreprise du Finistère, MéGo!, cherche une solution pour valoriser les mégots. En dépolluant ces mégots, elle parvient à en faire du mobilier urbain.

C'est l'entreprise Eco-Action + qui a lancé les recherches d'un process pour dépolluer les filtres de cigarette à 100% de leurs substances nocives. Au final, c'est une sorte de boue noire qui en est ressortie. Celle-ci a ensuite été transformée en plastique. De cette expérience est née l'entreprise MéGo ! qui s'est aujourd'hui associée à un designer brestois pour concevoir du mobilier urbain à partir de leur plastique.

Si aujourd'hui l'entreprise a collecté plus de 800 kg elle a la capacité de traiter jusqu'à 50 tonnes par an. Pourtant, l'entreprise rappelle que le recyclage n'est pas une fin en soi et que l'objectif est de ne plus voir de mégots au sol. Des dispositifs de collecte pédagogiques sont donc à l'origine de leur projet.

Pour en savoir plus sur cette entreprise responsable, rendez-vous sur leur site !

Vous aimerez aussi ...

_ Brève

Qui a dit que tous les villages vacances sont ringards ? Parrainé par Speedy Graphito, le projet Azurev'Art invite une trentaine d'artistes à repeindre ses bugalows. Un projet tout en couleurs !

_ Brève

Que peuvent bien avoir le Portugal et la Chine en commun ? Les deux ont misés sur les énergies renouvelables, si bien que leur progression vers l'autonomie énergétique est impressionnante.

_ Brève

À Seclin dans le Nord, il a fallu trouver des solutions face à la baisse du budget municipal. Or, pour nettoyer les trottoirs de la ville, une grande quantité d’eau est nécessaire. Le responsable technique de la piscine municipale, Julien Pyck, a donc trouvé en 2017 une solution tout à fait écologique et économique afin de nettoyer les rues plus facilement.

Pas de commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE


CAPTCHA Image
Reload Image